Le Dérèglement climatique implique de plus en plus d’acteurs au Sénégal

Les femmes de Kaffrine s’engagent dans la sauvegarde de l’environnemental
Jusqu’ici peu associées aux décisions collectives, les femmes de Kaffrine s’attachent à réformer la filière du charbon de bois, assument de nouvelles responsabilités, mènent des activités de reforestation génératrices de revenus et sont à la tête d’un mouvement qui bouscule les stéréotypes déclare Médiaterre. « En intégrant les femmes plus tôt dans la chaîne de valeur, la région de Kaffrine est parvenue à réduire les impacts négatifs de cette activité sur l’environnement à travers des activités de reforestation conduites par les femmes », souligne Awa Seck, responsable du PROGEDE II et économiste car fait-elle savoir au Sénégal, plus de la moitié des habitants utilise le bois et le charbon de bois comme combustibles domestiques. Les ressources forestières s’amenuisant, la mise en œuvre d’approches alternatives est une nécessité pour assurer une gestion durable de l’énergie.

Akon au sommet d’Abu Dhabi sur le développement durable
Le chanteur sénégalo-américain Akon participera à l’Abu Dhabi Sustainability Week (’’Semaine du développement durable d’Abu Dhabi’’), présenté comme ’’le plus grand rassemblement dédié au développement durable au Moyen-Orient’’, selon l’Aps.
Cette manifestation se tiendra aux Emirats arabes unies, précise le texte. Akon, y prendra part aux côtés de ses partenaires Samba Bathily, PDG et co-fondateur de Solektra International, et Thione Niang, co-fondateur et vice-président de cette société. Tous les trois ’’représenteront Akon Lighting Africa (ALA), une initiative lancée par leur société, Solektra International, ayant pour objectif de donner aux communautés rurales d’Afrique un accès à une énergie propre et abordable’’. Le site relève que pour les cofondateurs de l’initiative Akon Lighting Africa, l’Abu Dhabi Sustainability Week ’’offre une opportunité exceptionnelle de s’associer à d’autres organisations pour électrifier le continent africain de manière propre et durable’’.

Catastrophe climatique : Nioro du Rip peut renverser la situation
La commune de Nioro du Rip fait face à un véritable défi environnemental : l’érosion hydrique et le ravinement. Pour Abdoulaye Bâ, maire de la commune, il est possible de transformer cette grosse contrainte en atout pour le développement durable de Nioro du Rip, déclare vivafrik.com. La commune de Nioro du Rip fait face à deux phénomènes environnementaux majeurs : l’érosion hydrique et le ravinement. Lesquels sont à l’origine, de pertes énormes en termes de terres arables, d’infrastructures, de maisons. Pour le Pr Soulèye Wade, un natif de Nioro, de l’Institut des sciences de la terre (Ist) de l’Université Cheikh Anta Diop cette grosse contrainte pourrait être transformée en atout pour le développement durable de Nioro du Rip. « Il suffit, à son avis, de mettre en œuvre un système de canalisation afin de protéger la ville et de mobiliser les ressources hydriques pour l’agriculture, l’élevage et la pisciculture ».

Des sacs plastiques saisis à Fatick
Le service régional du commerce de Fatick a déclaré avoir saisi des sachets plastiques pesant 15 kilogrammes, dans des marchés et boutiques de la commune chef-lieu de région.
Selon le chef de ce service, Babacar Diouf, les sachets ont été saisis sur la base de la loi interdisant la production, l’importation, la vente et la distribution de sachets plastiques à faible micronnage. « La loi est déjà respectée par certains. D’autres, en revanche, nous posent des questions relatives à son application », a-t-il signalé, suggérant aux commerçants et aux usagers de se servir des « sachets en papier, qui sont déjà en vente sur le marché ». « Pour le moment, a poursuivi Babacar Diouf, le contrôle de l’application de la nouvelle loi est limité à la commune de Fatick nous révèle Aps.
Ndéye Fatou Ndiaye / VivAfrik

One thought on “Le Dérèglement climatique implique de plus en plus d’acteurs au Sénégal

  1. pour avoir de bonnes récoltes nous devons avant tout connaitre comment se comporte le comportement du climat locale de nos régions . en travaillant nos données climatologiques nous pouvons déterminer les périodes les plus chaudes et les plus pluvieuses.

Laisser un commentaire