Le Sénégal vise la reconversion de producteurs en de vrais entrepreneurs du secteur agricole

Sous la supervision du secrétariat d’Etat à l’accompagnement et la mutualisation des organisations paysannes du ministère de l’agriculture et de l’équipement rural, les partenaires regroupés autour du programme national de mise en place des chambres d’agriculture, ont poursuivi les 24 et 25 Septembre derniers à Saly Portugal, des réflexions en faveur d’une synthèse des contributions régionales et autres propositions d’axes d’orientation des projets de textes régissant le principe de législation et réglementation de chambres agricoles.

Selon sudonline.sn, cette rencontre qui mobilisait près de 120 participants obéissait à la volonté de l’Etat de changer la donne, autrement dit, reconvertir le statut des producteurs pour en faire de véritables entrepreneurs du secteur. Aussi, l’Etat a-t-il manifesté la volonté politique de faire de ce secteur primaire le moteur d’une croissance de notre économie nationale. Ceci passera nécessairement par une politique relative à la mécanisation de l’agriculture en incitant à l’abandon des vieilles pratiques et méthodes rudimentaires. Dans les travaux, plusieurs questions ont été soulevées et discutées. Ces questions ont surtout concerné la validation des contributions régionales, l’analyse et la synthèse des thématiques proposées aux groupes de travail. Les discussions ont aussi tourné autour des problèmes et difficultés auxquels le projet pourrait éventuellement se heurter, mais également par la formulation des axes d’orientation des textes de législation et de réglementation.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire