Quand l’ISRA met en essai 26 variétés de semences

L’Institut sénégalais de recherche agricole (Isra) a mis à l’essai 26 variétés de semences dans les villages de Soutouré et Saré Mansaly sis dans la commune de Coumbacara afin de permettre aux producteurs d’en identifier la meilleure variété, a-t-on appris de l’APS qui relayait les propos de Moustapha Gueye, chef du centre de l’Isra à Kolda.

Ce projet d’essai de variétés de riz de plateau et bas-fond de l’Isra a été reproduit sur quatre sites. Il est piloté par l’Isra, la Société de développement agricole et industriel du Sénégal (Sodagri) et la Fédération des producteurs du bassin de l’Anambé (Feproba). Des responsables du projet de soutien à la productivité agricole en Afrique de l’Ouest (Waapp) et de la Banque mondiale qui appuient la mise en œuvre du projet se sont rendus sur le site de Saré Mansaly. Pour Moustapha Gueye,il est important de connaitre les besoins des producteurs en semences et c’est pour cela, que l’Isra a mis à l’essai 26 variétés dont 25 importées venant du Brésil et du Mali. Il y a aussi la variété « Africa Rice ». Selon l’expert agronome, l’objectif est d’élargir la gamme de variétés proposées aux producteurs et leur permettre de choisir les plus productives. « On a fait des tests culinaires. On a collecté des données et on va faire une évaluation. Le projet est sur deux ans. Le cycle n’est pas encore terminé et nous reviendrons dans un mois pour faire une évaluation et ce sera aux femmes de choisir », -t-il dit, signalant que ce type de projet est une première pour sa structure. Il a par ailleurs plaidé pour la construction d’une station de recherche de semences de riz à l’Anambé. « Le personnel est là mais, nous ne pouvons pas travailler correctement », a-t-il ajouté. Les productrices trouvées sur place ont déja détecté les semences productives et de qualité.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire