La Nile Establishment for International Trade se fixe pour objectif d’exporter 60 000 tonnes d’oranges en 2017

 

En 2017, la compagnie égyptienne Nile Establishment for International Trade, envisage d’expédier 60 000 tonnes d’oranges vers les marchés internationaux, a indiqué Ecofin.

Ce volume en hausse de 46 % (19 000 tonnes) par rapport à l’année précédente, devrait permettre à l’entreprise d’engranger 27 millions $ de recettes d’exportation sur la base d’un prix moyen de la tonne d’orange fixé à 450 $. Selon Nader Shanab, responsable des exportations et de la logistique de la compagnie égyptienne, cet accroissement des exportations est lié à la récente mise en flottaison de la livre égyptienne. Cette décision de la Banque centrale d’Egypte a encouragé l’entreprise à intensifier les exportations vers ses débouchés actuels que sont la Russie, les Pays-Bas, l’Arabie Saoudite, le Soudan et d’autres pays d’Afrique.

A côté de ses marchés, la compagnie envisage d’élargir son carnet d’adresses. Elle a notamment dans son viseur plusieurs pays du Sud et de l’Est de l’Asie comme la Malaisie, l’Indonésie, l’Inde, Singapour et le Bangladesh. Toujours dans cette logique de diversification, plusieurs contrats ont déjà été signés avec la Chine.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire