Ho. Ibrahima Baba SALL, la face cachée un écologiste au service du développement économique et social

0

L’honorable Ibrahima Baba SALL, Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, un homme aux valeurs éthiques sans exceptions, est toujours convaincu de l’importance de conjuguer les efforts pour relever les défis environnementaux, sociaux et économiques. Au sein du Réseau des parlementaires pour la protection de l’environnement au Sénégal (REPES) dont il assure la présidence, il a inscrit le renforcement des capacités des parlementaires au premier rang de ses priorités.  

Par ses œuvres inlassables dans le réseautage, il a pu redynamiser le Réseau Régional des Parlementaires et Élus Locaux en faveur d’une gestion intégrée de la zone côtière et marine des pays du littoral ouest-africain grâce au soutien du Partenariat Régional pour la Conservation de la zone côtière et Marine en Afrique de l’Ouest.

Il a très tôt compris l’enjeu de soutenir la mobilisation des décideurs politiques, la mutualisation et le partage d’expériences au sein de plateforme multi-acteurs. Au regard de cette vision, l’honorable Ibrahima Sall, a mis en place le Réseau des Maires des Communes Riveraines du Fleuve Sénégal avec comme pour objectif de favoriser la coopération entre les collectivités locales positionnées le long des frontières de la Mauritanie, le Mali, le Sénégal et la Guinée.

Selon lui, les élus peuvent contribuer aux réformes nécessaires à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable qui posent de nos jours un défi majeur pour le développement économique et social.  Sa perception est que, des parlementaires compétents et bien informés, assument mieux la plénitude de leurs fonctions législatives et de contrôle de l’effectivité et de l’efficacité des actions gouvernementales.

En effet, ses ambitions pour les politiques environnementales sont très salutaires. A travers le chapitre Globe Legislators qui est la composante nationale du REPES, l’honorable Ibrahima Baba SALL a réalisé des prouesses qui dépendent grandement de la connectivité qu’il a créé avec tous les acteurs environnementaux.

Conscient de l’ampleur de la question de l’éducation environnementale inscrite dans la Constitution par le Président Macky SALL, il a initié une campagne de plaidoyer en faveur de lycéens et collégiens grâce à l’appui de Global Legislators Organisation (GLOBE).

Aussi, il a beaucoup contribué à ce que les parlementaires manifestent un intérêt plus accru pour les changements climatiques tout en se mobilisant pour y apporter des solutions durables. Lors de la 28ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de l’ONU (COP 28) qui s’est déroulée du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, la participation du REPES a connu un très grand succès.  

Pour accompagner le Plan Sénégal Émergent Vert (PSE-VERT), il est convaincu que la population et notamment les jeunes doivent être impliqués et responsabilisés. Ce qui nécessite une prise de conscience de la valeur de leur environnement et de l’importance d’agir en sa faveur. Le programme « XËYU NDAW ÑI en est une belle illustration et constitue un outil pertinent qui peut servir de levier stratégique pour atteindre les ODD. 

Compagnon de la première heure du Président la République, Ibrahima Baba SALL a compris les contours et l’ambivalence du PSE entre objectif de protection de l’environnement et développement économique et social. Ce qui fait de lui, un Maire qui a le plus contribué à façonner sa commune. Il est à l’unanimité admis qu’il se présente comme un Maire dont l’histoire retiendra les réalisations.

Mohamed DIEDHIOU, Juriste Environnementaliste

Laisser un commentaire