SENEGAL : Le Professeur Nouha Cissé dit « Non à la sahélisation de la Casamance »

0

VivAfrik.com – Nouha Cissé se dit effrayé par l’état de dégradation très avancé de la nature en Casamance au sud du Sénégal. A en croire cet historien géographe, « la flore et la faune sont en train de disparaitre à un rythme inquiétant du fait de l’action de l’homme qui se livre à une exploitation abusive de ces ressources naturelles ». A cela s’ajoute les nombreux feux de brousse qui détruisent annuellement des superficies importantes.

Suffisant pour que Le Professeur invite les populations à tout mettre en œuvre pour inverser cette tendance. « Nous disons non à la sahélisation de la Casamance », a lancé M Cissé, à l’occasion du Gamou (veillée de prières) annuel de Karcia, un village de la Région de Sédhiou située dans la partie sud du pays où on trouve encore des massifs forestiers.

Cet acteur de développement en a aussi profité pour appeler les guides religieux du Sénégal à s’impliquer dans la préservation des ressources naturelles par des actions de sensibilisation lors des prêches et les événements religieux .

Ismaila Mansaly / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here