Lutte contre la surexploitation de Bambou au Sénégal : Vers la création de dépôts légaux à Kolda

0
VivAfrik.com – L’administration forestière de Kolda (sud) va créer  des dépôts légaux de panneaux tressés  de « crintings » et de tiges de bambou, ceci à partir de la prochaine campagne d’exploitation forestière. C’est  pour mieux contrôler la ressource qui est aujourd’hui beaucoup sollicitée, notamment par les régions du centre et du nord du pays,  selon l’Inspecteur Régional des Eaux et Forêts.
A en croire Le Colonel Alé Seck, les populations des localités comme Kaolack, Touba entre autres,  utilisent généralement le bambou dans la fabrication des habitations et dans la protection des périmètres maraîchers. C’est pourquoi, il urge, d’après le patron de bérets verts, de prendre des dispositions pour une exploitation durable de cette filière.
Dans ce même souci de préserver la bambouseraie, Le Régional des Eaux et forêts a  ordonné l’arrêt de son exploitation  pour la confection  des « crintings », le quota de 25 000 panneaux tressés fixés cette année pour la région étant déjà atteint.
Aux yeux de bon nombre d’amis de la nature, une bonne gestion de cette ressource est nécessaire. Pour l’instant, cela ne semble pas être le cas en général puisque les exploitants domestiques et privés n’investissent pas dans la régénération et la préservation du bambou.
Ismaila Mansaly / VivAfrik

Laisser un commentaire