Sénégal – Le colonel Alé Seck aux trafiquants de bois : « Nous serons sans pitié pour les fauteurs.. »

0

Le service des Eaux et Forêt du Sénégal est déterminé à combattre les coupeurs de bois jusqu’à à leur dernier retranchement. A l’occasion d’un symposium organisé à Médina Yéro dans le cadre des journées culturelles scientifiques de cette commune de la région de Kolda (sud), frontalière avec la Gambie, Le Colonel Alé Seck par ailleurs Inspecteur Régional des Eaux et Forêt a déclaré que « La tolérance zéro » reste le mot d’ordre des soldats de l’environnement dans cette croisade menée contre les exploitants forestiers clandestins.

« Nous serons sans pitié à l’égard des fauteurs qui n’hésitent pas à tirer sur nos hommes », a martelé le patron des bérets verts qui rappelle dans ce sillage « l’assassinat du chef de village de PK 12 tué avec trois coups de fusil et l’agression sauvage des ASP dans la forêt de Médina Yoro Foula ». Ainsi, des instructions sont données à ces défenseurs de la nature pour « traquer partout ces trafiquants de bois afin de les mettre hors d’état de nuire, notamment le long de la frontière avec la Gambie », précise l’Inspecteur Régional.

Cette déclaration de guerre coïncide avec un abattage de près de 100 caïlcédrats dans la forêt de Diaobé. Ce qui fait dire à certains observateurs koldois que ce combat ne pourrait être gagné sans « une collaboration franche » des populations autochtones et des élus qui sont invités à jouer pleinement leur partition dans cette lutte afin qu’elle puisse obtenir les résultats escomptés.

A signaler que le symposium de Médina Yoro Foula a pour but de promouvoir les droits humains, notamment le droit à un environnement sain qui, de l’avis des initiateurs, doit être renforcé en permanence par des actions écocitoyennes permettant la préservation et l’exploitation durable des ressources naturelles sur toute l’étendue du territoire national sénégalais.

Ismaila Mansaly / Vivafrik.