Sénégal : Un ASP et un indicateur opérant à l’insu des Eaux et Forêts, dans les filets de la gendarmerie de Kolda

0

Mamadou Aliou Diallo, indicateur des Eaux et Forêts et cultivateur de profession et Alcaly Seydi, agent d’assistance à la sécurité de proximité viennent de démarrer un séjour carcéral depuis ce jeudi 5 novembre à la maison d’arrêt et de correction de Kolda (sud). Ces citoyens sont poursuivis par la justice sénégalaise pour « usurpation de fonction et extorsion de fonds portant sur un million 375 mille francs CFA ». C’est suite à une plainte déposée par les familles de leurs victimes qui habitent dans le département de Médina Yoro Foula où ces malfrats effectuaient des patrouilles dans la forêt à l’insu du service des Eaux et Forêts. Deux autres ASP impliqués dans cette affaire ont pris la clef des champs et sont activement recherchés par les pandores.

Un ASP et un indicateur des Eaux et Forêt, en mission « spéciale » de protection de la forêt sans ordre de l’administration forestière sont mis aux arrêts par la gendarmerie puis confiés à la maison d’arrêt et de correction de Kolda. En effet, pour se venger d’une agression perpétrée par des coupeurs de bois contre lui, le jeudi 20 Août dernier dans la commune de Fafacourou, Mamadou Aliou Diallo, indicateur des Eaux et Forêts et cultivateur de profession a muri un plan. Il réussit à mettre à contribution Alcaly Seydi, Youssouf Diao et Mamadou Diao alias Bouly, trois ASP en service à Fafacourou. Leur stratégie a consisté à sillonner les massifs forestiers à la recherche des coupeurs de bois.

Une mission qui a eu les résultats escomptés puisqu’ils sont parvenus à mettre la main sur quatre individus. Ces derniers ont fait l’objet d’interpellations musclées au cours desquelles ils ont été menottés et malmenés comme des malpropres. Mamadou Aliou Diallo et ses trois ASP conduisaient les interpelés soit dans leur domicile, soit vers les chefs de villages les plus proches, avant de réclamer indument une forte somme d’argent aux parents. Ce qui leur a permis d’amasser un million 375 mille francs CFA auprès des victimes.

Ne pouvant plus supporter les agissements de ces protecteurs de l’environnement pas comme les autres, les parents des victimes déposent une plainte, le lundi 02 novembre dernier, à la brigade de gendarmerie de Kolda, contre ce peloton spécial inconnu de l’administration forestière. Ils sont finalement arrêtés par les hommes en bleu et confiés au parquet qui a décidé de les placer à la MAC de Kolda. Ainsi, Mamadou Aliou Diallo et Alcaly Seydi sont déférés, ce jeudi 5 novembre, tandis que Youssouf Diao et Mamadou Diao alias Bouly, deux ASP supposés être des complices sont encore actuellement très recherchés par la gendarmerie de Kolda.

Ismaila Mansaly / vivafrik

Laisser un commentaire