Journée mondiale du recyclage : « La valorisation des déchets est devenue un business florissant » souligne Abdoulaye Diouf Sarr

0

Aujourd’hui, « dans les déchets, se disputent les 200 000 tonnes de vieux vêtements données chaque année » entre associations, entreprises privées et multinationales spécialisées, indique le ministre de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr. C’était à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du recyclage, le samedi 14 novembre 2015, à la place du souvenir africain où Vivafrik.com a pris part.

Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, ne veut plus que les déchets soient un fardeau pour ses populations mais mieux même, une opportunité pour celles-ci  avec les énormes enjeux écologique, énergétique, sanitaire et économique.

Et pour y parvenir, la réutilisation des produits comme le plastique, le verre, le métal, les habits, les meubles devient incontournable pour réduire l’utilisation des ressources naturelles. A cet effet, « c’est un moyen de préserver l’environnement, en réduisant le taux de pollution et, une source de création d’emplois », explique Abdoulaye Diouf Sarr.

Sous la houlette de l’Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG), à travers le Programme National de Gestion des Déchets (PNGD), la journée mondiale du recyclage au Sénégal a vu la partition de près d’une quinzaine d’entreprises du secteur qui ont exposées leurs produits et de partenaires.

Cette journée avait été aussi marquée par la présentation du « Marché des déchets » par le Coordonnateur de l’Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG), Ibrahima Diagne sur qui nous reviendrons.

Par Saër SY

Laisser un commentaire