El Nino : 36% de têtes de bétail de plus seront abattues en Afrique du Sud

0

En Afrique du Sud, les niveaux d’abattage du bétail pourraient progresser de 36% cette année, rapporte Ecofin. En raison de la sécheresse qui prévaut actuellement, les éleveurs recourent à l’abattage pour permettre la survie d’une partie de leur bétail.

Ainsi, le pays qui consomme annuellement 2,2 millions de têtes pourrait voir ce nombre atteindre les 3 millions de têtes en raison d’une hausse du nombre de bêtes tuées dans le KwaZulu-Natal.

Les producteurs de la région, qui ont déjà perdu 400 000 bœufs à cause de la sécheresse, devraient livrer quelques 800 000 têtes supplémentaires aux boucheries. Dans cette région qui a rejoint la liste des provinces à agriculture sinistrée, les pâturages ont été ravagés par un météorologie défavorable qui a également poussé 500 000 personnes au-delà du seuil de l’insécurité alimentaire aigüe.

Outre l’élevage, la production de sucre de la province est affectée par cette situation, ce qui met en danger l’ensemble de la filière de la nation arc-en-ciel puisque le KwaZulu-Natal fournit 80% de la récolte sud-africaine de sucre.

Pour rappel la sécheresse que connaît actuellement le pays est liée au phénomène météorologique El Nino qui a atteint, cette année, son plus haut niveau jamais enregistré.

Par Saër SY