L’Ouganda vise 406 millions $ d’ici à 5 ans pour s’adapter au changement climatique

0

L’adaptation de l’Ouganda au réchauffement climatique coutera 406 millions de dollars sur les cinq prochaines années. C’est ce qu’a révélé l’agenceecofin.com ce 9 décembre et visité par vivafrik.com dans une étude commanditée par le gouvernement et réalisée par le Climate and developement knowledge network (Cdkn) en collaboration avec l’université de Makerere. Ce montant représente environ 3,2 % des recettes publiques.

« Sans cette étude, nous n’avions pas assez de preuves pour convaincre les décideurs de l’impact de ces changements sur notre économie qui dépend très fortement de l’environnement et des ressources naturelles. Maintenant, les enjeux et les coûts sont clairs. Nous ne pouvons pas sortir l’Ouganda de la pauvreté et en faire un pays à revenu intermédiaire sans nous adapter au climat.» a déclaré  Revocatus Twinomuhangi, dirigeant de la Cdkn en Ouganda et conférencier à l’université de Makerere.

Si l’étude permet de connaitre le coût de l’adaptation, elle a également été très claire sur celui de l’inaction. « Le coût de l’inaction est 20 fois plus grand que celui de l’adaptation. Il sera compris entre 3,1 milliards $ et 5,9 milliards $ à partir de 2025.» peut-on y lire. Le pays subit déjà les coûts liés au réchauffement climatique. Il a connu en 2008, des inondations qui lui ont fait perdre environ 3% de la valeur de ses cultures vivrières et commerciales.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here