Le Sénégal met en place un programme de propreté d’urgence misant sur la valorisation des déchets

3

 Les villes  religieuses du Sénégal bientôt propre

Les villes de Kaolack, Touba et Tivaouane vont bientôt se doter d’unités de valorisation des déchets. L’annonce est des responsables de l’Unité de Coordination et de Gestion des déchets, qui a remplacé l’Entente Cadak-Car, pour la gestion des déchets dans Dakar et son agglomération. Ainsi, dans trois mois, la mise en place d’unités de valorisation des déchets va démarrer dans ces villes. Ceci entre dans le cadre de la valorisation des déchets solides à Dakar nous dit Igfm.

La mise en place du programme d’urgence de propreté, l’Unité de Coordination et de Gestion des déchets vient « corriger de manière efficace les défaillances notées dans la gestion des déchets de la capitale en lui offrant un cadre de vie propre et accueillant.

Le programme d’urgence de propreté  de Dakar nécessite une adhésion populaire.

Le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire Abdoulaye Diouf Sarr appelle à une adhésion populaire et indique que ‘’ce dispositif de traitement des ordures va de la poubelle familiale à la décharge par le relais des bacs déposés au niveau de la rue. Ces bacs seront déversés dans des camions qui vont acheminer les ordures au niveau de la décharge’’.

Diouf Sarr a en outre exhorté les sénégalais à faire ‘’du balai et du tamis’’, leurs instruments les plus précieux. Selon lui, ‘’la sensibilisation et l’adhésion des populations sont les conditions de réussite de notre mission’’. La campagne dénommée « opération quartier propre » sera lancée dans  plusieurs quartiers en compétition et les plus propres gagneront des prix, a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr nous renseigne Aps.

Plus d’eaux usées à Hann-fann

La réhabilitation d’une partie du collecteur Hann-Fann va faciliter l’évacuation des eaux usées à Dakar va avoir des conséquences positives. Elle va permettre d’améliorer le réseau d’évacuation des eaux usées », a dit le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye.  Déjà une partie longue de 110 mètres, sur la conduite d’eau » a été réhabilité, a expliqué le ministre. Selon lui, les matériaux utilisés par la société chargée de la réhabilitation du collecteur sont « de très grande qualité ». De ce fait, l’ouvrage aura une durée de vie de « plus de 50 ans » après les travaux, a-t-il assuré.

Vers la mise en place d’une brigade spéciale des eaux-et-forêts au  Ranch de Doly.

 ’’L’Etat a recruté cette année 400 agents des eaux-et-forêts pour protéger le Ranch de Doly qui a une superficie de 87500 hectares affirme  le directeur général des eaux-et-forets et de la conservation des sols, le colonel Baïdy Bâ.

 Venu s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’installation des pare- feux au niveau du ranch de Doly. Il a renseigné que le Projet d’appui à la sécurité alimentaire (PASA) qui intervient dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine, est en train d’appuyer la direction des eaux-et-forêts pour mettre en place ces pare-feux.

 « Sur un effectif de 130 km, déjà 120 km de pare –feux sont couvert informe Aps.

Ndéye Fatou Ndiaye / VivAfrik

3 Commentaires

  1. je profites de cette occasion pour vous feliciter pour le travail remarquable que vous etes entrain d’abattre, coome l’a dit le conseiller technique du Ministere de l’Environnement la protecion de l’environnement est l’affaire de tous et vous n etes deja conscient malgre les moyens moyens dont vous disposez. la reussite etant au bout de l’effort, c’est sur que les resultats positifs vont suivre
    merci
    Alioune Dieng

Laisser un commentaire