RSE-Média : Allafrica opte pour « une politique de discrimination positive pour les femmes » pour l’atteinte des ODD

0

Lors de la célébration de la Journée Internationale de la Femme par le Groupe AllAfrica Global Media, la Directrice régionale de l’Afrique de l’Ouest, Mariama Ba Sy (en photo) a accordé une interview à Vivafrik.com pour revenir sur la politique RSE de ladite structure. Et dans cette dynamique RSE, Mariama Ba Sy est revenue la contribution dudit groupe l’atteinte de l’objectif 5 des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Comment voyez-vous la Responsabilité Sociétale d’Entreprise en Afrique ?

La Rse est un concept nouveau en Afrique, elle a été lancée depuis quelques années dans e continent. On voit que les initiatives commencent à se développer peu à peu. Le secteur privé commence à prendre conscience de certaines exigences sur le plan environnemental, ressource humaine, plan développement humain et toutes touchent la question de la Rse. C’est vrai qu’on voit que ce n’est pas encore tellement dynamique mais au moins les bases  sont en train d’être posées, les prémices sont là. C’est vrai qu’il reste beaucoup de chose faire parce que la plus grande partie n’a pas encore conscience de l’importance de ce que c’est la Rse. Mais comme ça vient de commencer, il faut garder espoir.

Pouvez-vous revenir sur la dynamique RSE du Groupe All Africa !

AllAfrica Global Média a déjà 15 ans d’existence, il a été créé à Washington par un couple sénégalo-américain, en a personne d’Amadou Mactar Ba, une structure qui a pour philosophie de montrer un autre visage de l’Afrique c’est-à-dire le côté positif d’une Afrique qui bouge, qui se positionne. Parce qu’on a constaté que depuis toujours les médias occidentaux ont occupé le devant de la scène et l’image qu’ils reflètent toujours de l’Afrique est une image qui est plus ou moins négative. C’est pour cela qu’il (Amadou Mactar Ba : Ndlr) a jugé nécessaire de s’investir d’avantage dans l’aspect Rse. C’est  dire s’appuyer beaucoup plus sur son personnel, sur l’environnement pour mieux défendre cette philosophie. C’est une politique naissante, on a beaucoup d’objectifs qui demandent pas mal de moyens humains et financiers. Tout ce que nous souhaitons aujourd’hui c’est de mieux contribuer aussi sur le développement économique et humain de ce continent. Et dans notre politique Rse, en plus du média être un acteur du développement.

Comment AllAfrica va contribuer à l’atteinte de l’objectif 5 des Objectifs de Développement Durable (ODD) ?

Depuis l’année dernière, on a commencé  à organiser des panels commémorant la Journée Internationale de la Femme qui montre l’importance qu’accorde le Groupe Allafrica donne à l’autonomisation de la femme, au débat sur la femme. Non seulement nous avons une page dédiée  la Femme, nous soutenons toutes sortes d’initiatives concernant aux femmes. Dans notre démarche, nous faisons une politique de discrimination positive pour les femmes. Au bureau de Dakar, nous sommes une dizaine de personnes, les huit sont des femmes, il n’y a que deux hommes, qui marche sous une dynamique qui marche à merveille.

Propos recuillis par Saër SY

Laisser un commentaire