Energies renouvelables : 30 gigawatts pour 150 millions des pays en développement par la BM

0
World Bank President Jim Yong Kim Press Conference at the 2012 Tokyo IMF and World Bank Annual Meetings. Photo by Ryan Rayburn/World Bank

La Banque mondiale compte assister 150 millions de ménages des pays en développement  à travers son plan d’électrification avec l’installation de 30 gigawatts d’énergies renouvelables pour réduire l’empreinte carbone avant 2020. Ce plan d’action fait suite à l’accord conclu dans le cadre de la COP21.

De la parole à l’acte la Banque Mondiale envisage de préserver notre planète pour les générations futures dans le cadre du Climate Change Action Plan afin d’accélérer les efforts de mitigation des séquelles du changement climatique initié par les pays pauvres.

« Nous agissons urgemment pour aider les pays à accomplir des transitions majeures pour augmenter les sources d’énergie renouvelable et à diminuer les sources d’énergie carbone », a expliqué Jim Yong Kim dans un communiqué publié vendredi dernier dans les colonnes de Latribune.fr.

Le plan inclut également la mise en place d’un système d’alarme préventif pour les catastrophes naturelles et le développement d’un plan d’agriculture écologique couvrant 40 pays.

Dans ce cadre, la Société financière internationale, un groupe de la Banque mondiale, fera passer son financement climat de 2,2 milliards $ à 3,5 milliards $, l’an, tout en permettant la levée de 13 milliards $ de financement privé, d’ici 2020. La Banque mondiale, quant à elle, a décidé de mobiliser au cours des 5 prochaines années, 25 milliards de financement privé en faveur du climat, détaille Ecofin.