El Niño s’achemine vers sa chute, selon l’Australie

0

El Niño connaitra bientôt son déclin laissant peut être place à son inverse La Ninia. En effet, le phénomène climatique El Niño qui a débuté l’an dernier, le plus puissant depuis près de 20 ans avec pour conséquences une baisse des récoltes agricoles en Asie et des pénuries alimentaires en Afrique, est désormais terminé, a annoncé mardi l’Institut météorologique australien (Bom).

Les indicateurs caractéristiques de ce phénomène sont désormais revenus à des niveaux normaux, a-t-il précisé dans boursorama.com. El Niño, un phénomène climatique récurrent marqué par le réchauffement des eaux de surface de l’océan Pacifique au large du Pérou, provoque des sécheresses en Asie et en Afrique orientale, ainsi que des pluies torrentielles et des inondations en Amérique du Sud. Cette fois-ci, la température des eaux de surface a atteint son plus haut niveau depuis 19 ans, ce qui s’est traduit par un climat plus sec que d’habitude en Asie et dans la région Pacifique et par une baisse de la production de céréales, d’huile de palme et de riz.

La fin de l’épisode n’est pas une surprise puisque les indicateurs caractéristiques étaient en baisse depuis plusieurs mois mais le Bom est la première grande agence météorologique à la déclarer officiellement. La probabilité d’assister dans les mois à venir à un épisode de La Niña, synonyme de conditions météorologiques plus humides en Asie, reste de 50%, a précisé le Bom.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire