Sénégal : Abdoulaye Baldé se réjouit des travaux d’assainissements de sa commune

0

Un geste à magnifier et à pérenniser selon le maire de la commune de Ziguinchor (Sud du Sénégal) surtout si l’on sait que cette localité est dirigée par un opposant. La cérémonie de lancement des travaux est présidée par le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Mansour Faye. Elle a réuni le gouverneur de Ziguinchor Al Hassan Sall, d’autres autorités administratives et locales, le représentant-résident de la Banque africaine de développement (Bad), ainsi que des responsables de structures spécialisées comme l’Office national d’assainissement (Onas) et la Sénégalaise des eaux (Sde).

De l’avis de l’Agence de presse sénégalaise (Aps), le projet d’évacuation des eaux usées qui est cofinancé par la Banque africaine de développement (Bad) et l’Etat du Sénégal vise à améliorer de « façon significative les conditions de vie et de santé des populations dans les zones d’intervention que sont les quartiers ciblés de la ville de Ziguinchor ». Ne tarissant pas d’éloges à l’égard du chef de l’Etat, M. Baldé laisse entendre : « le président pouvait dire que Ziguinchor est une ville dirigée par un opposant, mais il ne l’a pas fait. Au contraire il est en train de réaliser beaucoup de projets dans la ville », a notamment dit Abdoulaye Baldé au cours de la cérémonie de lancement des travaux d’assainissement dans la ville de Ziguinchor. Ajoutant qu’«il y a des projets partout à travers la ville de Ziguinchor. Le président Sall pouvait bien dire que c’est une ville tombée entre les mains de l’opposition, mais il ne l’a pas fait », s’est réjoui Abdoulaye Baldé maire de Ziguinchor depuis 2009. Abdoulaye Baldé a vivement salué lundi les réalisations et travaux en cours dans la ville de Ziguinchor initiées par le régime de Macky Sall. Au cours de la cérémonie d’inauguration et de réception du nouveau château d’eau de Ziguinchor le même jour Abdoulaye Baldé n’a pas manqué d’apprécier « la construction d’un bel ouvrage par l’Etat du Sénégal ». D’après lui, avec ce château qui double la production et quadruple la capacité de stockage en eau potable, la ville de Ziguinchor est « la deuxième ville la plus arrosée du pays après Mbour »

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here