Le changement climatique perturbe la répartition mondiale des nuages

0

C’est l’un des effets majeurs du changement climatique : les nuages ne savent plus où ils habitent ! Voici quelles en seront les conséquences sur le monde selon nationalgeographic.fr dans sa livraison du 15 juillet dernier.

La répartition des nuages a changé de manière significative au cours des trois dernières décennies, affirme une étude publiée le 11 juillet dans la revue Nature. « Les nuages sont la plus grande incertitude dans la compréhension du changement climatique », ont déclaré les scientifiques. Pluies diluviennes au nord de l’équateur, sécheresses au sud de l’océan Indien. Certaines parties du monde, comme le sud du continent africain, n’ont même plus aucun nuage. Ce bouleversement conduit à une forte extension des zones arides mondiales. Les chercheurs estiment que ce phénomène augmentera le nombre de personnes touchées par les pénuries d’eau et la dégradation des terres. Pour l’Europe occidentale et le Maghreb, pas de changement majeur à constater, si ce n’est une légère diminution du nombre de nuages. Les chercheurs ont utilisé des images satellites prises entre 1983 et 2009 pour élaborer cette carte, mettant en évidence les mouvements des nuages dans le ciel.

La hauteur du sommet des nuages atteint aujourd’hui un niveau beaucoup plus élevé que naguère. Pourquoi ? Très simple ! L’augmentation du taux de dioxyde de carbone (CO2) dans l’air conduit à un réchauffement de la troposphère (couche atmosphérique la plus proche du sol terrestre, celle où nous vivons). La chaleur s’accumulant sous les nuages, ceux-ci s’élèvent plus haut qu’auparavant. Ils forment ensuite une couche très épaisse. « Nous avons maintenant une grosse couverture de nuages qui retient les rayons infrarouges, qui permettent de transporter la chaleur vers les surfaces exposées, explique Joel Norris, spécialiste du climat à l’institut d’océanographie Scripps et responsable de l’étude. Cela accélère encore plus le réchauffement climatique. »
Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire