Platinum Power renforce ses moyens au Maroc

0

Avec un 4e site hydroélectrique en concession, Platinum Power renforce son portefeuille sur ce segment au Maroc. La société n’a pas hésité à jouer la carte de la croissance externe en co-investissant avec l’énergéticien suisse Groupe E (Ph. Platinum Power).  

IL y a quelques années, explique leconomiste.com, petit poucet du marché de l’énergie, Platinum Power renforce aujourd’hui son positionnement sur l’hydro-électricité. L’entreprise vient de remporter un nouveau contrat de concession pour la réalisation et l’exploitation de la centrale hydro-électrique de Tamajout. Le projet devrait développer une capacité de production de 30 mégawatts (Mw). Il s’agit en fait d’un 4e site de production hydroélectrique, en cascade sur le Oued Ahançal (Beni Mellal-Khénifra). La société a en effet lancé en février dernier un appel  manifeste d’intérêt pour la sélection d’un consortium qui assurera la construction clé-en-main (le génie civil, les équipements électromécaniques, électriques et hydromécaniques, le réseau d’évacuation d’énergie, etc.), de ces trois complexes hydroélectriques. Il s’agit des sites hydroélectriques de Tillouguit Amont et Aval, sur la rivière Ahançal de capacités respectives de 8 et 26 Mw. S’y ajoute selon notre source, le complexe hydroélectrique de Boutferda, d’une capacité de 18 Mw, localisé sur la rivière Laabid.

Platinum Power a investi quelque 100 millions de DH pour le bouclage des études techniques liées au développement de ces trois derniers sites. L’opérateur a justement fini par s’associer à l’énergéticien suisse Groupe E pour créer une joint-venture, Sarine Engineering. Cette société commune, détenue à hauteur de 65% par Platinum Power, se chargera désormais de l’accompagnement et de l’assistance technique amont et aval des projets de l’opérateur marocain, et à terme, de projets tiers dans le secteur de l’énergie, explique-t-on auprès du top management. Il s’agit plus précisément de la conduite de travaux d’ingénierie de base et de détail liée à la réalisation et l’exploitation de centrales de production d’énergie hydroélectrique.

A travers cette nouvelle concession, Platinum Power consolide ainsi sa présence sur le marché local tout en accordant une attention particulière à la dimension panafricaine de ses activités. La société a en effet constitué au bout de ces dernières années un portefeuille multi-activités (hydroélectriques, éoliens et solaires) dans plusieurs marchés du continent tels que la Côte d’Ivoire, le Sénégal ou le Cameroun. Ce qui pèse un total de quelque 4 milliards de dollars. L’opérateur porte, en Afrique, les investissements dans le secteur de l’énergie du fonds américain Brookstone Partners, qui en est évidemment l’actionnaire de référence. Dans le capital de Platinum Power, l’on retrouve aussi des acteurs locaux comme le fonds public-privé PME Croissance (L’Etat Marocain à travers la Caisse centrale de garantie, l’État allemand via la banque KfW, la Banque européenne d’investissement, l’Agence française de développement…).