Le Maroc réitère son optimisme quant au succès de la COP22

0

A moins de 100 jours de l’ouverture le 7 novembre prochain à Marrakech, de la 22ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), le Maroc réaffirme son engagement de faire de cette conférence, celle de la mise en application de l’Accord de Paris.

Le comité de pilotage se dit confiant quant à l’avancement des préparatifs. A la date du 30 juillet le bilan, c’est «d’abord la mise en place des procédures, des outils et des supports pour gérer dans les meilleures conditions ce projet complexe, la signature de l’accord de siège avec les Nations unies, le démarrage des travaux sur le site de Bab Ighli et enfin l’affectation de tous les espaces aux pays participants dans la zone bleue, et de la société civile et des entreprises dans la zone verte», a fait noter Abdelâdim Lahfi, commissaire de la COP22 à nos confrères de lemagazinedumanager.com. La viabilisation de la zone bleue a atteint 50% en moyenne et 100% pour certaines composantes du centre de conférence «globalement, les délais sont respectés et les travaux s’effectuent conformément au planning établi initialement», indique à son tour Abdeslam Bekrate, chef du pôle «logistique et sécurité». Le président du comité scientifique, Nizar Baraka, parle de 300 événements labellisés alors que d’autres projets sont en voie de l’être. «Le comité scientifique est mobilisé pour la finalisation des négociations en accompagnement de la présidence et du négociateur en chef», souligne-t-il.

Entre 25.000 et 30.000 participants sont attendus dans la ville ocre pour cette conférence qui prendra fin le 18 novembre 2016. La COP «Conference of Parties» est l’organe de décision de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques à laquelle le Maroc a adhéré suite au sommet mondial sur le climat de Rio en 1992.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here