Les acteurs maliens scrutent les défis et solutions de la mise en œuvre des ODD au Sahel

0

La conférence régionale de Bamako du Réseau des solutions pour le développement durable des Nations-unies (Rsddnu), en anglais (Sdsn), s’est tenue du 16 au 17 août 2016, au Centre de formation pour le développement (Cfd) sis à Hamdallaye ACI 2000. L’objectif de ces deux jours d’échanges entre les membres du Réseau était de passer en revue les 17 Objectifs de développement durable (Odd), qui sont des objectifs universels qui touchent aux quatre dimensions clefs : économique, sociale, environnementale et la bonne gouvernance.

Selon maliactu.net, cette rencontre était co-présidée par Mme le ministre de l’environnement et du développement durable, Mme Keïta Aida Bo, et le directeur du Réseau des solutions pour le développement durable des Nations-unies (Rsddnu), le Pr. Ibrahim Bouna Niang. Le Réseau des solutions pour le développement durable des Nations-unies (Sdsn : Sustainable development solutions network, en anglais) mobilise des chercheurs, scientifiques, leaders du secteur privé et de la société civile pour développer des solutions pratiques aux problèmes de développement durable aux échelles locale, nationale et mondiale. À l’entame de son discours, le Pr. Ibrahim Bouna Niang a rappelé aux participants les quatre buts principaux des Réseaux nationaux et régionaux de Sdsn-Sahel, qui sont, entre autres : sensibiliser les parties prenantes sur les Odd et participer à la «localisation» et la «priorisation» des objectifs grâce à des ateliers et à des analyses de politiques multiples ; promouvoir les «projets solutions» pour le développement durable dans la région ; promouvoir l’éducation pour le développement durable et aider les gouvernements à diagnostiquer les défis du développement durable local, national et régional ; et élaborer des stratégies à long terme. «Notre Réseau a quelques actions majeures à mener : la sensibilisation et l’appui pour les Odd ; l’accompagnement des processus politiques au Mali et au Sénégal ; aider dans la planification des stratégies nationales et locales ; favoriser l’opérationnalisation des Odd/Initiation de projets innovants ; faire la campagne d’adhésion (actions de terrain par pays et plus d’une vingtaine d’institutions membres», a détaillé Pr. Niang.