Le gouvernement congolais compte sur le secteur forestier pour booster son économie

0

Le gouvernement congolais a appelé à saisir les opportunités du secteur forestier pour promouvoir l’économie du pays, lors d’une table ronde sur la gestion de ce secteur qui vient de se tenir à Brazzaville.

Au cours de cette rencontre, explique infosplusgabon.com, la ministre congolaise de l’économie forestière, Rosalie Matondo, a souligné que le secteur du bois, deuxième source génératrice de recettes après celui du pétrole, jouait un rôle déterminant dans l’économie congolaise. « Ce secteur recèle encore un important potentiel de biens et services dont la valorisation pourrait accroître de manière significative l’impact positif du secteur au développement socio-économique du pays », a-t-elle indiqué. Cependant, poursuit-elle, ce secteur est encore sous-exploité, ce qui nuit au développement de l’économie et à la création d’emplois. « A ce jour, seulement 1,5 million de m3 de bois sont exploités, dont seule la moitié est transformée localement », a déploré la ministre, rappelant que le potentiel ligneux commercial de la forêt congolaise est estimé à 170 millions de m3 de bois d’œuvre dont 2 millions de m3 peuvent être extraits chaque année sans compromettre la résilience de la forêt. Elle a par ailleurs appelé les participants à la table ronde à s’impliquer pleinement en vue d’améliorer les performances du secteur forestier congolais.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here