Gabon : la pression humaine menace la forêt de la Mondah

0

Au Gabon, l’arboretum Raponda Walker du nom du premier botaniste gabonais est une forêt qui possède une biodiversité exceptionnelle. La particularité de cette forêt c’est qu’elle a été classée zone interdite à l’exploitation après le passage des premiers engins dans les années 50. Mais le plus grand danger qui guette cette forêt, c’est la pression humaine. Située seulement à 20 minutes de Libreville, elle est devenue la cible des promoteurs immobiliers et des citadins qui y pratiquent l’agriculture, la chasse et la cueillette, alerte rfi.fr.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here