Les bonnes nouvelles environnementales de 2016

0

L’an dernier, le trou de la couche d’ozone a continué à se reboucher, tandis que la pauvreté a continué de reculer dans le monde. Il n’y a pas eu que des catastrophes en 2016. Dans la lutte contre le réchauffement du climat, tout d’abord, les énergies « vertes » (renouvelables) ont pour la première fois dépassé les énergies fossiles. Il y a eu plus d’investissements dans le soleil et le vent que dans le charbon et le pétrole sur la planète. Le trou dans la couche d’ozone, qui crée des cancers de la peau, a continué à se reboucher, renseigne rtl.fr.

La pauvreté aussi a reculé. En 2016, il y a eu 130.000 personnes en moins sur la planète qui vivaient dans l’extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 2 dollars par jour. La proportion est passée en-dessous de 10% de la population mondiale, alors qu’elle était de 40% il y a vingt ans. Savez-vous aussi que désormais plus de huit personnes sur dix savent lire aujourd’hui dans le monde. En 1980, la moitié de l’humanité seulement savait lire et écrire.
L’homme est allé posé, à 700 millions de kilomètres, un petit robot sur une comète. Il a pu faire le tour du monde avec un avion solaire.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here