L’AGCO vise à améliorer la prospérité agricole en Afrique

0

AGCO), votre société agricole (NYSE : AGCO), un constructeur et distributeur mondial de matériel agricole, a tenu ce 23 janvier son 6ème Sommet annuel AGCO Afrique, à Berlin, en Allemagne. Initiative conjointe d’AGCO, Bayer, CropScience, Rabobank, De Lage Landen, Trelleborg et Fuse Connected Services, le Sommet de cette année portait sur l’organisation des agriculteurs de l’avenir (« Organizing Farmers of the Future »), a-t-on expliqué au journal zonebourse.com.

« La coopération entre les agriculteurs a permis de renforcer la promotion de l’agriculture », a déclaré Gary Collar, vice-président principal d’AGCO pour l’Asie-Pacifique et l’Afrique. « En plus de donner aux agriculteurs une voix et de promouvoir, à partir de la base, des politiques bénéfiques, la collaboration peut aider à réaliser des économies d’échelle et à faciliter l’accès aux intrants, au crédit et aux marchés. Aujourd’hui, la technologie, notamment grâce à la prolifération des téléphones mobiles et des médias sociaux en Afrique, offre plus que jamais aux groupes une occasion unique de s’organiser en entités puissantes et influentes ». Parmi les principaux intervenants de l’événement, étaient présents Christian Schmidt, ministre fédéral allemand de l’Alimentation et de l’Agriculture, Elsie Kanza, responsable de l’Afrique au sein du Forum économique mondial, Christian Wulff, ancien président fédéral de l’Allemagne et le Dr Agnes Kalibata, présidente de l’Agra (Alliance pour une révolution verte en Afrique). Par le biais de présentations et de discussions de groupe, le Sommet a examiné comment l’agro-industrie et les organisations d’agriculteurs peuvent collaborer pour coproduire de la richesse rurale ; comment les jeunes et les Technologies de l’information et de la communication (Tic) peuvent catalyser l’organisation des agriculteurs dans l’avenir, et comment il est possible de tirer une « valeur » maximale des chaînes de production pour le bénéfice des agriculteurs qui y participent. Parmi les panélistes figuraient des représentants d’organisations agricoles d’Afrique et d’Europe, y compris le Dr Theo de Jager, président de la Pan African Farmers’ Organization, Joachim Rukwied, président de la German Farmers’ Association, Ishmael Sunga, PDG de la Southern African Confederation of Agricultural Unions, et Jehiel Oliver, PDG et fondateur de Hello Tractor, une plateforme innovante d’économie partagée qui rend l’utilisation du tracteur abordable pour les agriculteurs marginalisés d’Afrique sub-saharienne.

« AGCO investit de manière significative en Afrique et renforce de plus en plus sa présence locale en fournissant aux entreprises agroalimentaires et aux agriculteurs africains des solutions agricoles complètes », a confié pour sa part Nuradin Osman, vice-président et directeur général de la région Afrique chez AGCO. « La société est déterminée à transformer l’agriculture africaine en mettant en œuvre une stratégie inclusive et durable de mécanisation agricole. En 2017, nous allons continuer à nous concentrer sur l’agriculture à petite échelle et à y investir, tout en ouvrant la voie à des solutions de haute technologie pour les agriculteurs commerciaux sur le continent. » Depuis sa première édition en 2012, ce Sommet AGCO Afrique s’est imposé comme une institution importante permettant d’aborder des thèmes essentiels ayant un impact sur le développement agricole de l’Afrique. Fortement axé sur la croissance agricole du secteur privé, le Sommet plaide pour l’idée d’une agriculture comme entreprise et non comme un programme de développement. L’objectif des panels d’experts, des discussions et des ateliers est de présenter des exemples pratiques et concrets en analysant d’importants projets et initiatives de pointe. La conférence internationale attire des PDG, des experts de l’industrie et des dirigeants politiques ayant comme intérêt commun d’accélérer le développement de l’agriculture africaine.

Laisser un commentaire