A cause de la sécheresse, le Kenya déboursera 13 millions de dollars pour l’achet du bétail

0

Le Kenya a débloqué des crédits de 13 millions de dollars pour un programme d’achat de bétail visant à atténuer l’effet de la sécheresse actuelle, a déclaré mercredi un responsable du gouvernement.

Le vice-ministre de l’Agriculture, du Bétail et de la Pêche, Andrew Tuimur, a déclaré aux journalistes de french.china.org.cn que le gouvernement donnait la priorité à l’achat d’animaux dans les régions affectées par la sécheresse, afin d’atténuer les pertes des agriculteurs.  « 6 millions de dollars ont déjà été utilisés pour acheter du bétail à des agriculteurs dans les régions touchées par la sécheresse », a déclaré M. Tuimur, ajoutant que 6,5 millions de dollars supplémentaires seraient consacrés à des achats de bétail la semaine prochaine. Le responsable a déclaré que les éleveurs de bétail avaient été parmi les plus grandes victimes de la sécheresse.

Les agriculteurs aux produits destinés à l’exportation comme le thé souffrent du manque de précipitations qui a entraîné un rationnement de l’eau dans de nombreux centres urbains. La sécheresse débutée l’an dernier a affecté 23 pays jusqu’à présent en Afrique. Les organisations humanitaires estiment que 1,5 millions de personnes au moins ont besoin d’une aide alimentaire. Le gouvernement abattra les animaux achetés et les utilisera pour nourrir les habitants locaux. Ce programme d’achat de bétail s’inscrit dans le cadre d’une série de mesures adoptées pour atténuer l’impact de la sécheresse, d’autres mesures comprenant un programme pour fournir de la nourriture aux écoles, afin de réduire les frais des élèves. Par ailleurs, le président kenyan Uhuru Kenyatta a déclaré que le gouvernement distribuerait une aide alimentaire aux écoles dans les comtés arides et semi-arides du pays pour s’assurer que l’éducation ne soit pas perturbée par la sécheresse. « En tant que gouvernement national, nous portons cette question devant le parlement pour demander (aux députés) de réajuster le budget et d’attribuer des fonds pour acheter de la nourriture pour les kenyans affectés par la sécheresse », a-t-il déclaré mercredi à Kitui, dans l’est du Kenya, dans une cérémonie pour le départ de citernes d’eau et de camions chargés d’aide alimentaire et de fourrage à destination des éleveurs affectés, de leur bétail et de leurs familles. Le gouvernement réduira les fonds attribués à certains de ses projets de développement dans le cadre des mesures pour accroître les efforts d’assistance, a déclaré M. Kenyatta.

Ce pays d’Afrique de l’Est est confronté à une sécheresse prolongée, qui pourrait aggraver encore l’insécurité alimentaire, selon les experts. L’Autorité nationale de gestion des situations d’urgence (Ndma) a déclaré dans un rapport en début de ce mois que la situation en termes de sécurité alimentaire continuerait de s’aggraver au cours des mois à venir à cause de la faiblesse de la saison des pluies courtes. « La saison des courtes pluies a été trop brève et trop faible pour contribuer sensiblement à la reprise. Pour les comtés qui ont connu des saisons des pluies longue et courte inférieures à la normale, la situation est déjà très mauvaise », a déclaré la Ndma dans un bulletin d’alerte.

Moctar FICOU / VivAfrik