La police tanzanienne a arrêté 11 trafiquants illégaux de bois et de charbon

0

Les autorités tanzaniennes ont arrêté 11 personnes soupçonnées d’avoir transporté du bois et du charbon en contrebande au lac Victoria, a déclaré à french.china.org.cn, lundi la police tanzanienne.

Les suspects ont été arrêtés dans le district de Sengerema, situé dans le nord-ouest de la Tanzanie, pour avoir illégalement transporté par trois bateaux plus de 3.000 pièces de bois et de charbon. Le chargement, en provenance de la région de Kigoma (ouest), a traversé la région de Geita, située sur la rive ouest du lac Victoria, le plus grand lac d’eau douce en Afrique. Ahmed Msangi, commissaire de la police régionale de Mwanza, a fait savoir que ces produits non taxés avaient été transportés plus tard par bateau vers l’une des îles dans les eaux du lac Victoria, située à quelques kilomètres de Mwanza. Selon M. Msangi, trois bateaux ont été utilisés pour déplacer ces produits, des MV Safari 4, MV Safari 5, appartenant à Sophia Zacharia du district de Chato, et un MV Kilimanjaro appartenant à George Kimaro de la ville de Mwanza. « Ces personnes ont été arrêtées aux environs de 16h00, heure locale dimanche, dans une petite île de Kome mchangani située dans le lac Victoria au large de Mwanza », a-t-il affirmé, ajoutant que les produits ont été saisis grâce à une collaboration étroite entre la police, les agents forestiers et les habitants de la région. « La police a été prévenue de l’existence du chargement par de bons samaritains et a suivi de près ses déplacements, elle s’est efforcée d’arrêter tous les suspects et a saisi l’ensemble de la cargaison. » Le chef de la police régionale a fait savoir enfin qu’une enquête avait été ouverte.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire