Un atelier de renforcement du SAP a eu lieu au Cameroun pour endiguer les situations d’urgences climatiques

0

Un atelier de renforcement du Système d’alerte précoce (Sap) au changement climatique vient d’être organisé dans la ville de Yagoua, dans l’extrême Nord du Cameroun. L’objectif visé est de mener une meilleure planification de la prévention et de la préparation des autorités et des populations, notamment de la localité de Maga, aux situations d’urgences. Le système d’alerte permettra aussi selon mediaterre.org de doter les populations d’outils opérationnels de prédiction et de préparation aux catastrophes. Il va également contribuer à l’amélioration la résilience des populations aux effets des changements climatiques dans une zone en proie aux inondations et à la sècheresse récurrentes.

Depuis un peu plus d’un an déjà, le gouvernement camerounais a mis sur pied dans cette région un Projet d’urgence de lutte contre les inondations (Pulci) avec l’appui financier de la Banque mondiale de 54 milliards de Fcfa. Outre la mise sur pied d’un système d’alerte, le projet intègre la construction de près de 300 km de dignes pour canaliser les eaux de pluies et mieux irriguer les zones agricoles, notamment les plantations rizicoles. A ce jour, un peu plus 15 km de dignes ont été construites. Et dans le cadre des fonds de contre-partie, le ministère de l’Habitat et du Développement urbain a procédé à la construction de 400 cases de recasement pour les sinistrés et 70 autres cases sont en cours de constructions par d’autres organismes.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire