Urgent: Greenpeace est en danger!

0

La plus grande compagnie forestière canadienne attaque Greenpeace en justice: elle réclame plus d’un quart de milliard de dollars!

Si elle l’emporte, elle enverrait le signal à toutes les multinationales du monde qu’elles peuvent réduire au silence ceux qui tentent de les défier. Mais nous avons un moyen de les en empêcher.

Dites aux éditeurs de défendre la liberté d’expression

S’il y a une chose qui compte pour cette entreprise, ce sont ses profits. Et certains de ses plus gros clients sont des maisons d’édition, qui défendent habituellement la liberté d’expression et sont fermement engagées pour une planète durable.

Dans quelques jours, les plus grandes maisons d’édition se réunissent pour un grand rendez-vous du livre — faisons retentir un immense appel leur enjoignant de changer de fournisseur, à moins que la procédure judiciaire ne soit abandonnée.

Cela fait longtemps que cette compagnie canadienne, Produits Forestiers Résolu, exploite certaines des plus belles et des plus anciennes forêts boréales du Canada. Mais aujourd’hui, après une campagne couronnée de succès leur demandant de rendre leurs activités plus durables, Résolu accuse Greenpeace et Stand.earth de “conspiration” parce qu’ils essaient de mettre fin à la destruction des forêts boréales — ce qui réduirait leurs profits!

Cette affaire pourrait marquer un tournant dramatique pour les campagnes des ONG: elle donnerait aux multinationales la possibilité de réduire au silence des groupes comme Avaaz, et aux entreprises pétrolières, forestières ou minières le champ libre pour détruire notre magnifique planète, sans rendre de comptes à personne.

Ces temps-ci, le moindre dollar compte pour Résolu, dont le prix de l’action s’est effondré. Ils produisent du papier pour certaines des plus grandes maisons d’édition au monde — des groupes comme Hachette, Penguin ou Simon & Schuster, qui font attention à leur réputation — et aux forêts!

Lorsque, par le passé, leurs clients ont donné de la voix, Résolu les a écoutés. Faisons entendre aux grandes maisons d’édition un appel impossible à ignorer avant le plus important salon du livre de l’année, et demandons-leur d’exiger de Résolu qu’elle abandonne son action en justice sous peine de perdre certains de ses plus gros clients.

Partout dans le monde, les membres d’Avaaz se sont déjà attaqués à des multinationales — et ont gagné! Ensemble, nous avons convaincu le géant du prêt-à-porter Benetton de verser une compensation aux victimes de la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh, et plus d’un million d’entre nous se sont rassemblés pour arrêter Monsanto en Argentine. Aujourd’hui, un de nos plus grands alliés défend la possibilité de mener des campagnes contre les multinationales, et ils mènent ce combat pour nous tous — soutenons-les pour arrêter ces voyous en col blanc!

Avec espoir et détermination,

Allison, Antonia, Martyna, Bert, Alice et toute l’équipe d’Avaaz

Laisser un commentaire