Des cultures non traditionnelles préconisées au Rwanda pour faire des huiles essentielles

0

Au Rwanda, l’agriculture représente 30% du PIB, et pour diversifier ce secteur, le pays mise sur les cultures non traditionnelles, pour en faire des huiles essentielles. Dans le sud du pays, l’entreprise Ikirezi s’est spécialisée dans la culture et la transformation des géraniums et du patchouli. Les huiles obtenues sont vendues à l’industrie cosmétique, selon rfi.fr.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire