Selon l’ANCFCC, l’immatriculation foncière a augmenté de 9 % en 2016

0

Le directeur général de l’Agence nationale marocaine de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (Ancfcc), Karim Tajmouati, a déclaré lors du conseil d’administration de la structure que « l’exercice 2016 a été marqué par une hausse de 9% des titres fonciers établis et de 25 % de la superficie immatriculée, par rapport à l’année précédente ». C’est ce que rapporte un communiqué publié à cet effet et parcouru par Ecofin.

Le communiqué précise également que ledit conseil d’administration, qui s’est tenu sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement durable et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a connu la participation du ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, du ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, ainsi que des représentants des autres départements ministériels. Une importante assistance qui n’est pas sans rappeler que la question foncière est au cœur des préoccupations du souverain chérifien. Le roi Mohammed VI n’avait en effet pas pris de gants pour instruire le ministre de la Justice de prendre toutes mesures urgentes afin de juguler et d’éradiquer le phénomène de la spoliation foncière et sa « mafia ».

Laisser un commentaire