Sénégal – Gestion des déchets solides: Plus de 23 milliards de francs Cfa pour une stratégie nationale de formation sur les métiers

0

Le ministère de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire par le biais de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (Ucg) a partagé et validé, hier, les termes de références pour l’élaboration du Plan national de formation sur les métiers de la gestion des déchets. Ainsi, un montant de 23 980 385 000 francs Cfa sera décaissé durant la période 2016-2020 pour plus de quinze mille (15 000) emplois créés à termes.

La stratégie nationale de formation sur les métiers de la gestion des déchets va permettre d’avoir une cartographie des métiers présents mais aussi et surtout ceux futurs en vue d’une adaptation aux nouvelles infrastructures qui sont en cours d’exécution. «Dans huit (8) à douze (12) mois, on aura les premières infrastructures aux normes qui vont permettre au Sénégal de trier et de valoriser les déchets», rassure Ibrahima Diagne. Sur ce, les cibles de la formation concernent les élus, les services techniques municipaux (ayant en charge la gestion opération des déchets), les travailleurs du nettoiement, les acteurs communautaires (les charretiers, pré-collecteurs, récupérateurs) qui seront orientés dans des centres de tri pour exiger de nouveaux métiers. Le coût global de la stratégie nationale de formation sur les métiers de la gestion des déchets s’élève à vingt trois milliards neuf cent quatre vingt millions trois cent quatre vingt cinq mille (23 980 385 000) francs Cfa pour la période 2016-2020 et à termes plus de quinze mille (15 000) emplois seront créés sur toute la filière. Cette stratégie va permettre d’impulser l’économie des déchets en intégrant l’économie informelle pour être orientée dans l’évolution de la qualité du service qui exige de nouveaux métiers et la gestion de la carrière des travailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here