Selon Moussa Seck, « les PME agricoles permettent d’éradiquer le chômage »

0

Les Petites et moyennes entreprises (Pme) de productions agricoles peuvent contribuer à éradiquer le chômage en Afrique, a soutenu à l’APS l’ingénieur agronome, Professeur Moussa Seck.


« Pour éradiquer le chômage en Afrique, il y a lieu de former les jeunes dans les Petites et moyennes entreprises (Pme) de productions agricoles, faire des productions à haute valeur notamment les céréales, les légumes, etc », a-t-il dit samedi lors d’une conférence publique axée sur le thème : « l’agriculture : focus sur l’entreprenariat ». Le conférencier a rappelé que l’agriculture était une chaîne de valeurs dans laquelle « on retrouve les intrants, les machines, les banques, les productions (…) », et que dans chaque maillon, « on peut créer des emplois pour les jeunes et les femmes ». « Il faut savoir que l’agriculture est le plus grand vecteur d’emplois qui existe dans ce monde. Mais il faut de l’argent pour pouvoir créer cette chaîne de valeurs », a-t-il expliqué, soulignant que la position de l’Afrique par rapport au reste du monde, lui permet d’avoir une plus grande production. 


« Il est urgent d’agir pour permettre aux jeunes de retrouver l’espoir d’un avenir plus radieux et d’apporter des solutions aux problèmes liés à l’agriculture au Sénégal en particulier et en Afrique en général », a pour sa part souligné le président de l’Association des jeunes pour la rénovation de Gadiobé (Ajrg), Oumar Ba. Selon lui, l’agriculture constitue un secteur de création de richesse mais « ces performances demeurent limitées par sa dépendance à un régime pluviométrique irrégulier ». « L’agriculture représente ainsi d’importantes opportunités d’investissement dans des filières variées et à fort potentiel », a-t-il fait valoir. 

 

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire