Alternatiba Dakar entend « former une génération debout et déterminée pour le climat »

0

La campagne initiée par Alternatiba Dakar a pour but de financer un camp climat destiné à former les novices sur les solutions alternatives et durables. Ainsi, expliquant le projet dénommé « Camp Climat », Baye Cheikh Sow, responsable projets de la plateforme Jamaafunding une plateforme de crowdtiming, rassure, dans un document parvenu à VivAfrik, sur les effets néfastes du changement climatique, avant de justifier le contexte de celui-ci. « L’urgence climatique, une bien triste réalité, mais point de fatalisme, des solutions concrètes existent et sont à portée de mains ! » tempère le chargé de projets de la plateforme Jamaafunding. « Au Sénégal, les conséquences des changements climatiques se font sentir depuis des décennies : érosion côtière, baisse de la pluviométrie, dégradation des sols, inondations, perte de la biodiversité marine et terrestre, baisse de la nappe phréatique du littoral, sécheresse, etc. Ces impacts du dérèglement climatique risquent de renforcer les inégalités économiques et sociales, la famine, les conflits fonciers, de menacer la sécurité alimentaire et de favoriser l’immigration clandestine. » Pour lui, la bonne nouvelle est que les solutions existent par milliers, sont expérimentées et mises en œuvre au quotidien. A travers nos actions, nous voulons permettre à toutes et à tous de découvrir ces solutions concrètes au défi climatique dans une ambiance conviviale et festive. Cette dynamique a donné lieu en 2016 à un processus de mobilisation dont l’aboutissement a été la tenue du premier festival en Afrique dédié aux alternatives aux changements climatiques organisé par plusieurs dizaines de jeunes militant(e)s.

>>Soutenir le Camp Climat

A en croire notre interlocuteur, le projet vise à « former une génération debout et déterminée pour le climat ». Poursuivant son speech, il ajoute « face à l’urgence climatique, notre défi est de faire émerger un mouvement dynamique, efficace, radical et impactant, qui soit à la hauteur du défi climatique. Pour gagner la bataille du climat, il ne faut pas qu’une mobilisation d’écologistes : il faut un mouvement citoyen populaire large. Et le renforcement de capacités est une étape importante dans la consolidation et la montée en puissance du processus de mobilisation en faveur de la justice climatique et sociale porté par Alternatiba Dakar depuis un an ».

S’exprimant sur l’organisation du camp, M. Sow affirme que la formation a pour objectif le renforcement de capacités des militants Alternatiba pour assurer la gestion des projets. Selon lui, le camp Climat sera l’occasion de former deux cent militant(e)s. « Pendant dix jours, diverses formations approfondies et ateliers pratiques permettront aux participant(e)s de renforcer leurs compétences. Des temps de rencontres, des activités et des moments de convivialité nourriront également le programme. Le Camp est ouvert à tout le monde tant par la participation symbolique demandée que par la richesse des savoirs à partager. En effet, chacun peut avoir accès à un plan de formation adapté à son niveau et ses envies. Convivial, ouvert, mobilisateur et résilient, ce camp sera l’occasion aussi de mettre en pratique les nombreuses alternatives que nous défendons. Il sera également auto-géré par l’ensemble des participant(e)s », détaille-t-il. Avant de dévoiler les objectifs attendus après le camp. « A la sortie de camp, nous voudrions que les compétences des militants de nos mouvements soient renforcées ; qu’il y ait davantage de personnes actives dans nos groupes et que chaque participant ait augmenté ses compétences ».

 

A l’en croire, le Camp aura lieu au sein de l’Aire marine protégée communautaire du Bamboung (Ampcb) en septembre dans un cadre idyllique. Initiée par les communautés locales, conscientes de la dégradation de leur environnement, l’Ampcb est la première aire marine protégée communautaire du Sénégal. Outil d’adaptation et de résilience aux changements climatiques, elle a pour vocation de protéger la biodiversité marine et côtière, particulièrement les ressources halieutiques et les mangroves et de contribuer au rétablissement des écosystèmes fragilisés par les perturbations anthropiques. La zone géographique constitue également un terreau fertile pour les pratiques d’adaptation et de résilience aux changements climatiques. Au quotidien, les communautés s’investissent dans des pratiques d’adaptation, une opportunité pour les participant(e)s de découvrir cette multitude de pratiques d’adaptation basées sur les communautés et les écosystèmes.

>>Soutenir le Camp Climat

Pour rappel, Alternatiba est un mouvement citoyen orienté vers la lutte active contre le changement climatique à travers l’organisation de « villages des alternatives » où sont exposées les solutions concrètes au dérèglement climatique. Le Camp Climat 2017 est le premier du genre à avoir été organisé par deux collectifs citoyens, constitués uniquement de bénévoles, menés par le seul but d’avoir un impact social et environnemental au Sénégal. En termes clairs, il est initié par deux mouvements citoyens constitués principalement de jeunes : Alternatiba Dakar et les Eclaireuses et Eclaireurs du Sénégal, impliqués plus largement dans la construction du mouvement pour la justice climatique et sociale.  Pour ce faire, « nous avons besoin de votre aide pour que cette initiative se concrétise! Tous les gestes comptent quelque soit leur nature. Le montant récolté grâce à cette campagne nous permettra de couvrir les frais nécessaires à la mise en place d’un événement à la hauteur de l’enjeu », conclut-il.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here