Fadwa Moussaif, finaliste de la 7ème édition du Prix Anzisha

0

La candidate marocaine Fadwa Moussaif participe à la finale de la 7 ème édition du Prix Anzisha. Agée de 22 ans, elle est la fondatrice de Boucharouette Eco Creation (Bec) qui permet aux femmes autochtones de devenir indépendante en utilisant des tissus de qualité pour faire revivre l’art de la fabrication de tapis Boucharouette.

Quinze jeunes entrepreneurs africains sont sélectionnés comme finalistes parmi plus de 800 candidats pour la 7ème édition du Prix Anzisha, une récompense prestigieuse sera décernée aux plus jeunes entrepreneurs africains, renseigne le site 2m.ma. Selon lnt.ma qui confirme cette information, la liste des 15 candidats africains devant participer à la finale de la 7ème édition du Prix Anzisha vient d’être dévoilée par l’African leadership academy (Ala). Ces 15 jeunes entrepreneurs viennent de 14 pays africains et s’activent dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’agriculture, du recyclage des déchets et de l’émancipation des jeunes. Les finalistes du prix Anzisha 2017 viennent du Nigéria, d’Egypte, de Tanzanie, du Maroc, du Kenya, d’Ouganda, d’Ile Maurice, de Côte d’Ivoire, d’Afrique du Sud, de Zambie, de Madagascar, du Libéria, du Soudan et d’Angola. Les candidats, devront se rendre en Afrique du Sud pour participer à un atelier de 10 jours axé sur le « leadership entrepreneurial », où ils seront formés à la manière de présenter leur entreprise à un panel de juges pour gagner une partie des 100 000 dollars en termes d’accompagnement.

Le gagnant du premier prix remportera la somme de 25 000 dollars, le deuxième recevra 15 000 dollars et le troisième 12 500 dollars.

Un prix de l’agriculture financé par la fondation Louis Dreyfus d’une valeur de 10 000 dollars sera également partagé entre les finalistes exceptionnels, ainsi que quatre prix challenge de 5 000 dollars destinés à soutenir les projets de précédents finalistes du prix Anzisha. Les autres finalistes recevront des prix d’une valeur de 2500 dollars. Soutenue par African leadership academy (Ala), en partenariat avec The Mastercard Foundation, le Prix Anzisha encourage et rend hommage à la nouvelle génération de jeunes leaders africains de l’entrepreneuriat qui créent de l’emploi, résolvent les problèmes de développement locaux et sont des moteurs de l’économie.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire