Seyni Nafo déplore le retrait des Etats unis de l’accord de Paris sur le climat

0

« Avec la sortie de Trump, les étoiles ne sont pas très alignées » pour le climat, s’indigne Seyni Nafo, chef des négociateurs du groupe Afrique à la COP23. Le chef de la mission africaine à Bonn dénonce par la même occasion l’attitude des pays développés suite au retrait des américains. « La position des Etats unis a une influence sur les pays développés et cela a des conséquences sur le positionnement des grands pays en développement. Chacun s’observe », ajoute M. Nafo qui voit une année 2018 comme celle du « dialogue ».

Suite à l’« l’échec complet » constaté par l’Afrique au lendemain de la COP23, les discutions sur le climat s’annoncent déjà âpres pour l’année 2018. L’objectif visé est d’encourager et d’aider les pays à revoir leurs engagements, à ce stade insuffisants pour permettre au monde de rester bien en-deçà de 2°C de réchauffement comme le stipule l’accord de Paris de 2015. Ce dialogue devra être « constructif et tourné vers les solutions », et ne viser personne, prévient la décision adoptée. A Bonn, les négociateurs – délégation américaine incluse – ont commencé à mettre en forme les règles de mise en œuvre de l’accord de Paris, prévu pour s’appliquer à partir de 2020 : comment les pays rendent compte de leurs actions, quel suivi pour l’aide financière promise par les pays riches, etc. Mais rien n’a été tranché sur le fond: ce sera le rôle de la COP24, prévue en décembre 2018 à Katowice (Pologne). David Levai, de l’Institut des relations internationales (Iddri), souligne que le « manque cruel de leadership » après la décision de Donald Trump de désengager son pays. Ajoutant que « ça ne va pas être une mince affaire, car on s’attendait à beaucoup plus de progrès » à Bonn. Et une négociatrice européenne de renchérir à  qu’« on aura beaucoup de travail en 2018 ». Une session de négociations intermédiaires est programmée pour mai 2018, et le dossier des finances, qui a fait durer les tractations jusqu’à samedi matin, devrait figurer au menu.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here