Des sociétés d’eau et d’assainissement d’Afrique outillées

0

L’Association internationale de l’eau (Iwa), ambitionne soutenir et renforcer les capacités des sociétés africaines d’eau et d’assainissement pour assurer une gestion durable desdits services publics. Telles sont les conclusions des assises de Bamako (Mali) du 27 novembre 2017 organisées par le Conseil scientifique et technique (Cst) de l’American Association of Endodontists (Aae) à.

Cette rencontre internationale dédiée à l’eau et l’assainissement en Afrique et regroupant plus de 15 000 professionnels des deux secteurs venus du monde entier a pour thème « Equité et durabilité dans l’accès à l’eau et l’Assainissement en Afrique ». Il est un événement préparatoire des 78èmes assises du Conseil scientifique et technique de l’Association africaine de l’eau prévu les 11 et 16 décembre 2018. Si l’on fie à Boubacar Kane, directeur général de la SOMAGEP, l’événement a pour but de résoudre le disfonctionnements liés à l’accès équitable des populations au service public de l’eau potable tels que le niveaux de service insuffisants, la desserte intermittente, des coupures imprévues, pression faible et variable, la qualité de l’eau incertaine, l’hétérogénéité de l’offre du service public au sein d’une même ville.

De son côté, le président du Cst de l’Aae, Olivier Gosso plaide la gouvernance du secteur de l’eau et de l’assainissement, la définition des politiques de l’eau, la problématique des infrastructures en matière de production d’eau potable et d’assainissement et la question du financement du secteur. C’est ce qui lui fait dire que « les présentes assises permettent de réfléchir sur la responsabilité des Etats, des sociétés d’eau dans la mise en œuvre du droit à l’eau, à l’assainissement sur leurs capacités à réaliser cet objectif du développement durable ». Le choix porté sur le Mali pour la tenue de cette session n’est pas fortuit. Il répond à une tradition de l’AAE qui veut que le pays qui abrite le congrès accueille les assises.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here