4 millions d’hectares de terres forestières dégradées restaurées au Nigéria

0

Le gouvernement du Nigéria a décidé de restaurer près de 4 millions d’hectares de terres forestières dégradées, a-t-on appris d’un communiqué rendu relayé par Mongabay. Avec cette vision, le Nigéria vient agrandir le nombre de pays africains ayant décidés de restaurer plus de 84 millions d’hectares de terres dégradées, dans le cadre de l’Initiative pour la restauration des paysages forestiers en Afrique (AFR100).

En outre, cette volonté du Nigéria de restaurer près de 4 millions d’hectares de terres forestières dégradées, rejoint aussi le Défi de Bonn, une initiative mondiale lancée en 2011, et visant à restaurer 150 millions d’hectares, d’ici à 2020, et 350 millions d’hectares, d’ici à 2030. « Le Nigeria est heureux de s’associer à l’initiative AFR100 et au Défi de Bonn. Nous nous engageons à restaurer les forêts dégradées pour améliorer les moyens de subsistance des citoyens grâce à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté, à un environnement durable et à la réalisation des objectifs de développement durable. Notre gouvernement comprend les avantages environnementaux de la restauration des paysages forestiers dégradés et espère atteindre ses contributions déterminées au niveau national, les objectifs de neutralité en matière de dégradation des terres et le plan de relance économique et de croissance du Nigeria.», a affirmé Bananda Aliyu, le directeur du département de lutte contre la sécheresse et la désertification du Ministère nigérian de l’Environnement.

Pour rappel, l’AFR 100 vise à restaurer 100 millions d’hectares de couvert forestier dégradé, d’ici à 2030.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire