La contribution du NEPAD à l’Agenda 2063 mise en exergue par un rapport

0

L’Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) contribue largement à la réalisation des Objectifs du développement durable (Odd). Ainsi, le rapport annuel publié par l’Agence est fondé sur les résultats et présente la contribution de l’Agence du Nepad à l’Agenda 2063. Dans une approche adoptée par 52 des 55 États membres de l’Union africaine, l’agence a orienté celle-ci vers les résultats et a aligné ses interventions sur le Plan de mise en œuvre des dix premières années de l’Agenda 2063 – la vision de long terme de l’Union africaine et le cadre stratégique pour la transformation socio-économique du continent.

Des sources proches du dossier révèlent que les résultats de la contribution de l’Agence du Nepad à l’Agenda 2063 pour l’année 2017 sont présentés aux niveaux continental, régional et national afin que le rapport 2017 offre un aperçu des domaines d’impact stratégique de l’agence transformée, à savoir : la création de richesse, la prospérité partagée, les capacités de transformation et l’Environnement durable. Sur le plan continental, les résultats de l’Agence pour l’année 2017 dans les domaines des technologies et de l’entrepreneuriat incluent l’application du forçage génétique pour l’élimination du paludisme ; l’application de la technologie des drones pour l’agriculture et la sécurité alimentaire ; et la promotion de micro-réseaux pour étendre l’accès à l’énergie en Afrique. S’agissant de la durabilité et de la capacité de résilience, des résultats ont été obtenus en matière de contribution à la position unifiée de l’Afrique dans les conventions mondiales sur le changement climatique et de renforcement de la résilience environnementale. Une nette amélioration a été notée dans les services de santé et de nutrition, notamment un projet de traité pour la création de l’Agence africaine des médicaments (Aam) visant à assurer l’approvisionnement en médicaments sûrs et efficaces sur le continent. Des résultats en matière de systèmes agricoles et alimentaires transformés comprennent le plan élaboré pour la mise en œuvre des politiques de développement rural en Afrique, ainsi que le rapport biennal inaugural, qui souligne les progrès réalisés sur les engagements inscrits dans la Déclaration de Malabo.

2017 constitue le point de chute du cycle du plan stratégique s’étendant de 2014 à 2017. Elle annonce également le plan de développement à moyen terme 2018-2023, aligné sur le Plan de mise en œuvre des dix premières années de l’Agenda 2063. Le rapport annuel arrive aussi au moment où les préparatifs sont en cours pour transformer l’Agence du Nepad en Agence de développement de l’Union africaine, avec une capacité et une marge d’action élargies.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here