Le Fonds vert pour le climat finance la BAD pour des centrales zambiennes

0

La Banque africaine de développement (Bad) a reçu, dans le cadre de la première proposition de financement du Fonds vert pour le climat (Gfc), une enveloppe de 52,5 millions $ dont 50 millions $ de prêt et 2,5 millions $ de subvention pour le compte de la Zambie. Avec cet investissement, la Bad soutiendra le programme zambien d’énergies renouvelables.

Il s’agit plus précisément d’un portefeuille de 100 Mégawatts (Mw) de centrales mis en place dans le cadre de la politique de tarifs de rachat garantis pour les énergies renouvelables (REFiT). Les centrales seront principalement solaires, afin de participer à la diversification du mix énergétique national qui dépend fortement de l’hydroélectricité.

« Face à un sérieux déficit énergétique dû aux récentes sécheresses, le gouvernement zambien a lancé le REFiT en 2017, afin de mobiliser le financement privé au profit des centrales de moyenne capacité pouvant atteindre 20 Mw », a rappelé la Bad.

Il s’agit du premier projet qui sera cofinancé par la Bad et le Gfc qui accrédite l’institution financière africaine à conduire des projets approuvés par l’instance mondiale du financement de la lutte contre le réchauffement climatique.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here