Mauritanie : les populations s’érigent contre les ordures ménagères

0

La lutte contre la prolifération des ordures ménagères s’intensifie en Afrique. Après le Sénégal, la Guinée, la Côte d’Ivoire…, ce sont les mauritaniens, particulièrement les habitants du quartier « Sweyla » sis à Bouhdida, moughata de Toujounine qui sont unis comme un seul homme pour proteste,r lundi 26 mars 2018, contre le manque d’intérêt porté par les autorités vis-à-vis ce fléau.

Si l’on se fie au site d’information cridem.org, les manifestants ont occupé la route de l’espoir, reliant la capitale à l’est du pays, et réclamaient des autorités mauritaniennes l’enlèvement des immondices qui se sont accumulés sur les abords de la route, avant que n’intervienne la police pour les disperser et ouvrir la voie pour la circulation.

Les protestataires, essentiellement composés de femmes s’indignent de l’augmentation de la masse des ordures incendiées, rendant l’air irrespirable et plus dangereux, favorisant la prolifération des maladies respiratoires dans ce quartier.

Suffisant pour l’association mauritanienne pour la défense des intérêts des consommateurs de menacer qu’elle va ester en justice les responsables de l’incinération des ordures dans certains quartiers de la capitale à cause des dangers qu’elle constitue pour la santé des populations.

Pour rappel, en septembre de l’année dernière, la communauté urbaine de Nouakchott avait rompu, à l’amiable, les contrats qu’elle avait signé avec des sociétés privées de ramassage des ordures, les accusant de n’avoir pas pu honorer leurs engagements contractés pour le nettoyage des quartiers obtenus à l’issue d’un appel d’offres.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here