Le Sénégal entre sécurité alimentaire du cheptel et réception du matériel agricole

0

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a profité de la cérémonie de réception de plus de 1000 unités d’équipements agricoles d’une valeur de 32 milliards F CFA acquis dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et l’Inde lundi 23 avril 2018 à Dakar pour annoncer que son gouvernement va débloquer « dès la semaine prochaine » 700 millions F CFA pour les éleveurs au bénéfice de la sécurité alimentaire du cheptel.

« Dans le cadre de la sécurité alimentaire du cheptel, 700 millions F CFA seront débloqués la semaine prochaine pour l’opération sauvegarde du bétail », a déclaré le chef de l’Etat sénégalais.  Qui a précisé que ces fonds visent à accompagner les efforts « déjà très importants » qui ont été consacrés au secteur de l’élevage qui constitue un des leviers de l’économie nationale.

D’après Macky Sall,  l’Etat du Sénégal alloue, depuis 2012, une enveloppe de 5 milliards F CFA pour l’acquisition de divers matériels agricoles au profit des petites exploitations familiales. Selon lui,  ce financement a servi « à subventionner à hauteur de 70% » l’acquisition du matériel précité et l’outillage agricole.

J’ambitionne de construire une agriculture compétitive, durable apte à assurer la transformation structurelle de notre économie

Abordant le soutien accordé aux grandes exploitations, le chef de l’Etat laisse entendre : « concernant les grandes exploitations agricoles, notre parc de tracteurs s’est enrichi de près de 2000 tracteurs acquis entre 2012 et 2017, avec une subvention de 60% », a-t-dit.

Avant d’annoncer la création au sein du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural d’une direction chargée de la modernisation et de l’équipement rural qui aura pour mission de promouvoir « la mécanisation durable de l’agriculture avec l’introduction d’équipements appropriés en vue d’intensifier les systèmes de production et d’accroitre la production et de créer des emplois ».

« J’engage le gouvernement à amplifier ses efforts pour faire de notre pays, le grenier de l’Afrique de l’ouest, et surtout d’en faire prochainement un pays exportateur de riz qui constitue un actif important pour l’économie nationale », a-t-il conclu.

Ainsi, le président de la République Macky Sall, dans sa stratégie de rendre plus performant l’économie sénégalaise, a décidé de passer par l’agriculture pour atteindre ses objectifs. Raison pour laquelle, il ambitionne de faire de l’agriculture le moteur du progrès économique et social du pays. « J’ambitionne de construire une agriculture compétitive, durable apte à assurer la transformation structurelle de notre économie », a-t-il assuré. C’est dans ce cadre, qu’il a pris l’option d’intensifier la mécanisation agricole afin d’accroître la productivité et le bien-être des populations rurales (agriculteurs et agricultrices) de façon générale donner un bien aux familles.

Moctatar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here