Samba Guèye plaide pour « une pêche artisanale durable » au Sénégal

0

Samba Guèye, a appelé lundi 23 avril 2018 les partenaires financiers de l’Etat et le secteur privé national à favoriser l’éclosion d’« une pêche artisanale durable » au Sénégal.

Le président du Conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale au Sénégal (Conipas) s’exprimait lors d’un atelier consacré aux « directives pour une pêche artisanale durable » au Sénégal, invitant les autorités chargées de ce secteur à « associer d’autres partenaires tels que les bailleurs de fonds (…) et le secteur privé national » à son financement.

Samba Guèye a fait ce plaidoyer en présence d’autres représentants du Conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale au Sénégal, de la Confédération africaine des organisations professionnelles de pêche artisanale et du Fonds des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation.

Les participants de l’atelier organisé par la Direction des pêches maritimes vont préparer « un plan d’actions » censé favoriser « une pêche artisanale durable au Sénégal ».

« Cette durabilité est le gage de notre survie, nous les acteurs artisans et industriels », a souligné M. Guèye.

Le Sénégal doit avoir avec ses partenaires « un ensemble d’accords internationaux portant sur la gestion et le développement de la pêche artisanale durable », suggère un document remis aux journalistes lors de l’atelier.

Il préconise la sauvegarde des ressources de pêche, dont dépendent, pour leur survie, des « millions d’hommes et de femmes » au Sénégal.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire