L’entrepreneuriat et innovation au cœur de l’agro-industrie en Afrique subsaharienne

0

Conakry, la capitale guinéenne a abrité le « Forum régional sur l’entrepreneuriat et l’innovation dans le secteur de l’agro-industrie en Afrique subsaharienne » du 23 au 24 avril 2018. Initié par l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), ce Forum a réuni plus de 300 participants, dont une trentaine d’entrepreneurs originaires de l’espace francophone.

A cette occasion, le gouvernement de la République de Guinée a réaffirmé le rôle crucial de l’agriculture dans sa stratégie de développement. C’est du moins ce qu’ont laissé entendre Albert Damantang Camara, ministre de l’Emploi, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Porte-parole du gouvernement et Gabriel Curtis, directeur général de l’Agence de promotion des investissements privés (Apip Guinée). Adama Ouane, l’Administrateur de l’Oif, a quant à lui renouvelé l’engagement de son institution à renforcer l’environnement entrepreneurial dans l’ensemble de l’espace francophone.

La rencontre est organisée dans le cadre des soixante-douze (72) heures du livre 2018 sous le thème « Agriculture, avenir de la Guinée », et de la clôture de l’événement « Conakry Capitale mondiale du livre ». Si l’on se fie ses organisateurs, ce Forum régional avait pour objectif de soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation agricoles. En Guinée, le secteur agricole contribue à 17% au Produit intérieur brute (Pib) et occupe environ 85% de la population active dont une majorité de femmes ce qui en fait un pays à vocation agricole notamment dans le domaine des fruits et légumes, des céréales, des oléagineux et autres produits vivriers.

Cette rencontre a permis de favoriser une meilleure implication des jeunes et des femmes dans l’entrepreneuriat et les innovations agricoles à travers des ateliers thématiques, des expositions, des sessions de formation, d’échanges et de réseautage. Par ailleurs, le Forum a également donné lieu à un concours de pitch et à un innovathon qui ont primé cinq start-up guinéennes innovantes dans le secteur de l’agro-industrie. Ces dernières se sont chacune vues décerner une dotation de 2 000€ ainsi qu’un suivi d’un an par « Ose ton emploi ! » et Saboutech, deux structures d’accompagnement de référence en Guinée.

« Ce forum a permis de mettre en lumière les projets innovants de jeunes Guinéens en matière de technologies permettant accroître la productivité et de contribuer à la transformation du secteur agricole. En Afrique subsaharienne, l’agriculture ne va plus seulement de pair avec la ruralité. Elle est un champ d’application pour de nombreuses technologies. L’agriculture ne se circonscrit plus uniquement aux besoins du seul producteur mais s’élargit à ceux de plusieurs autres acteurs en amont et en aval de la chaîne de valeur. Ce sont autant d’opportunités offertes aux femmes et aux jeunes pour entreprendre et pour créer des emplois », a souligné Adama Ouane.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here