Mauritanie : Hacen Ould Taleb satisfait des efforts du ministère de l’Elevage

0

Les efforts consentis par le ministère mauritanien de l’Elevage ne sont pas passé inaperçus. Ainsi, « le Président du regroupement national des associations pastorales (Rnap), M. Hacen Ould Taleb, a loué (…), la création par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, d’un ministère exclusivement dédié à l’élevage, ayant permis de relever les grands défis qui ont représenté des années durant, de réels obstacles au développement de ce sous-secteur ».

Poursuivant son speech, M. Taleb note « une attention du Chef de l’Etat qui a permis de mettre en œuvre d’importants projets de développement à l’instar de l’usine de lait de Néma, pour limiter les importations en lait », a-t-il précisé, mettant en exergue les retombées de cette politique qui ont permis une autosuffisance alimentaire non seulement en viande rouge et éventuellement en matière des dérivés de l’élevage en premier le lait ; ce qui a permis également de faire des économies en devises, initialement dépensées pour les besoins d’importation de ces produits.

Le Président du regroupement national des associations pastorales a, en outre, salué les efforts consentis par le gouvernement mauritanien pour contrer les effets négatifs des changements climatiques, affirmant que le programme d’urgence pour faire face à la sécheresse, mis en place a permis l’accès à l’aliment bétail, à réaliser des forages et à assurer une intervention vétérinaire pour prévenir les maladies auxquelles s’expose notre richesse animale.

Hacen Ould Taleb a enfin demandé « une augmentation des quantités de l’aliment-bétail mobilisées, un renforcement de la culture des fourrages, louant la poursuite par le gouvernement de la mise en œuvre de son plan d’urgence, au-delà des premières semaines de l’hivernage, en attendant que les pâturages soient abondants, en plus du programme d’accès à l’eau, afin de garantir un exploitation optimale des réserves pastorales partout à travers le pays. »

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here