Pour réduire sa facture d’énergie, le Maroc s’adosse sur l’efficacité énergétique

0

Le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah a affirmé lundi 16 juillet 2918 à Rabat que l’efficacité énergétique permettra à l’État marocain de réduire et maîtriser davantage sa facture d’énergie.

Rabbah s’exprimait lors d’un atelier thématique sur « l’efficacité énergétique dans l’industrie : expériences réussies et dispositifs d’accompagnement », relevant que les expériences réussies dans ce domaine ont démontré leur contribution à la réduction de la facture énergétique à jusqu’à 30%, à travers le changement de la culture de consommation de l’énergie au sein de l’entreprise, des processus industriels ou du type de l’énergie consommée.

Cet atelier organisé en partenariat avec l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (Amee), joue un rôle « très important » dans la vulgarisation de la culture de l’efficacité énergétique dans différents domaines qui s’avèrent bénéfiques pour créer des emplois, rentabiliser les investissements et réduire les émissions du CO2, a-t-il indiqué.

De son côté, le directeur général de l’Amee, Said Mouline a indiqué qu’il serait « anormal » de ne pas généraliser ces expériences, à travers lesquelles des solutions intéressantes sont présentées avec un temps de retour tellement court », afin de réduire la facture énergétique du Maroc.

Il a, dans ce sens, appelé tout le monde à fournir plus d’efforts pour atteindre cet objectif, soulignant le rôle important de la formation, le développement que connaissent les PME et l’installation des grands groupes internationaux au Maroc.

Cet atelier de sensibilisation à l’efficacité énergétique dans l’industrie, destiné à l’ensemble des acteurs du secteur, a été marqué par la tenue de trois panels techniques portant sur les principales mesures d’efficacité énergétique et ciblant les industriels qui se sont déjà inscrits dans une démarche de l’efficacité énergétique.

L’atelier, qui s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres visant à promouvoir l’efficacité énergétique dans les secteurs clés de l’économie nationale, se veut également une occasion d’échanger les expériences réussies en la matière, notamment les pistes pour redynamiser le marché dans l’industrie pour une meilleure compétitivité, et lutter contre les changements climatiques.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here