La BAD finance la production du bétail et du poisson au Cameroun

0

Un financement de 84 millions d’euros (un peu plus de 55 milliards de francs CFA) a été approuvé le 12 septembre 2018 par le conseil d’administration du groupe de la Banque africaine de développement (Bad) au profit du gouvernement camerounais afin d’appuyer la modernisation de la production de la viande de bœuf, de porc et de poisson dans le pays

C’est ce qu’a annoncé l’institution financière panafricaine. Spécifiquement, précise la Bad, le projet qui sera implémenté grâce à ce financement vise « à élever les normes et la compétitivité dans des filières clés de l’élevage, telles que l’amélioration génétique, l’alimentation, l’abattage, la transformation, la conservation et le transport. Pour la production du poisson, l’accent sera mis sur l’élevage, la conservation, le stockage et la transformation ».

Le gouvernement camerounais a identifié trois zones comme cibles principales. Il s’agit de la région du Nord-Ouest pour la production, et des régions du Centre et du Littoral, en ce qui concerne la consommation. « L’impact des actions transversales se fera toutefois également sentir dans les autres régions du pays », souligne la Bad.

Le projet bénéficiera principalement aux éleveurs et leurs coopératives, qui constituent 45% de la main-d’œuvre du secteur pastoral. Sont également ciblés, les pisciculteurs, les producteurs et vendeurs d’intrants, les commerçants, les femmes poissonniers et les transformateurs. En outre, apprend-on, « jusqu’à 350 diplômés de l’enseignement supérieur seront formés et installés en tant que chefs d’entreprise ».

Au total, ce projet coûtera 99,27 millions d’euros (65,133 milliards de francs CFA), dont 55,1 milliards de francs CFA débloqués par la Bad, et près de 10 milliards de francs CFA par le gouvernement camerounais.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here