COP24 : des mesures concrètes de la Tunisie attendues en Pologne

0

La 24ème conférence de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc) prévue début décembre 2018 à Katowice en Pologne approche à grands pas et la Tunisie envisage des mesures de réduction des gaz à effet de serre, qu’elle soumettra lors de la « COP24 » de l’Organisation des Nations unies (Onu).

Selon Mohamed Zmerli, chargé du dossier climat au ministère de l’Environnement, « il s’agit d’un portefeuille de projets à soumettre au Fonds vert pour le climat (Fvc), une plate-forme de financement mondiale pour réduire les gaz à effet de serre (Ges) dans les pays en développement et aider les pays vulnérables à s’adapter aux impacts inévitables du changement Climatique ».

« Le pays mise sur le secteur de l’énergie (les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique) qui présente un choix stratégique de développement », a ajouté le responsable, mardi 25 septembre 2018 à l’occasion d’une conférence sur la diplomatie climatique à Tunis.

Poursuivant son speech, M. Zmerli a ajouté que deux entités nationales, à savoir l’Agence de promotion des investissements agricoles (Apia) et la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) seront accréditées pour faciliter le financement des projets climatiques en Tunisie à travers le Fonds vert pour le climat (Fvc).

Le Fonds vert pour le climat, mis en place en 2010 par les Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (Ccnucc), a-t-il rappelé, a pour mission de contribuer aux efforts mondiaux en vue d’atteindre les objectifs fixés par la communauté internationale pour lutter contre le changement climatique.

« Il n’accorde pas des financements directement aux pays, mais à travers des institutions accréditées, aussi bien nationales qu’internationales ».

En effet, tous les pays sont appelés en vertu de l’accord de Paris, qui entrera en vigueur en 2020, à agir pour empêcher la température mondiale d’augmenter de plus de 2 degrés Celsius et à saisir les nombreuses opportunités qui découlent d’une transformation vers un développement propre et durable.

Une délégation tunisienne conduite par le ministre de l’Environnement et des Affaires locales prendra part à la COP24 à Katowice en Pologne, du 3 au 14 décembre 2018.

Pour rappel, la Tunisie s’est engagée, dans le cadre de l’Accord de Paris en 2012 à réduire l’intensité carbone de 41% à l’horizon 2030 et à porter la part des énergies renouvelables dans la production nationale de l’électricité à environ 30% à l’horizon de 2030.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here