Maroc : Mohamed Azmi plaide pour une véritable politique d’efficacité énergétique

0

Le président de l’Association des Sidérurgistes au Maroc (ASM), Mohamed Azmi a plaidé en faveur de la mise place d’une véritable politique d’efficacité énergétique pour améliorer la compétitivité et la performance industrielles dans le domaine de la sidérurgie au Maroc. « La compétitivité représente un des enjeux majeurs pour nos producteurs locaux dans les années à venir. Considéré comme un secteur énergivore, l’énergie représente de ce fait le premier facteur clé de compétitivité du secteur. Ainsi, il est nécessaire de mettre en place une véritable politique d’efficacité énergétique. Celle-ci constitue une occasion, pour améliorer notre compétitivité et performance industrielles et réduire les coûts conséquents pour nos industriels ».

M. Azmi s’exprimait lors d’un séminaire, mardi 27 novembre à Casablanca, sous le thème « Compétitivité du secteur sidérurgique, l’énergie au cœur des enjeux de demain » organisé par le Think Tank « Steel Impulse » développé par l’Association des Sidérurgistes au Maroc.

Lors de cette rencontre, le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah n’a pas hésité à saluer les membres de l’Association des Sidérurgistes au Maroc. «Nous saluons l’initiative entreprise par l’Association des Sidérurgistes du Maroc et réitérons notre engagement auprès des producteurs locaux. Le Ministère de l’Energie est même prêt à réviser le cadre juridique régissant l’énergie si cela est nécessaire pour consolider la compétitivité de l’industrie », a dit le ministre qui appelle à mutualiser les plateformes énergétiques pour doper la compétitivité des sidérurgistes et mettant en avant la loi 13-09 sur les énergies renouvelables qui permet l’ouverture du marché aux investisseurs privés et son projet de réforme à l’étude.

Les propos du ministre de tutelle sont d’autant importants que la sidérurgie, un secteur hautement stratégique pour le Royaume, est un grand consommateur d’énergie, ce qui implique qu’il devrait être accompagné par une stratégie énergétique efficace et efficiente.

L’énergie représente, en effet, le deuxième poste de consommation à l’échelle nationale et se concentre dans trois branches d’activité, dont la sidérurgie. D’où le défi pour les sidérurgistes de réduire leurs besoins en énergie fossile, adopter de nouveaux process plus économiques et faire appel aux énergies renouvelables (éolien et solaire).

Par ailleurs, Rabbah soutient que la mutualisation des plateformes énergétiques pourrait être une opportunité pour la sidérurgie afin d’optimiser les coûts énergétiques. «Le ministère de l’Énergie est même prêt à réviser le cadre juridique régissant l’énergie si cela est nécessaire pour consolider la compétitivité de l’industrie».

A sa suite, le Directeur général de l’Agence nationale pour l’efficacité énergétique, Said Mouline et Mohamed Sebti, Directeur général délégué d’énergie éolienne du Maroc, filiale de Nareva Holding, ont également qui ont pris part au débat introductif du séminaire, ont magnifié l’initiative de l’ASM. Enfin, on ne manquera pas de souligner que Steel Impulse a lancé une étude en amont, en partenariat avec le Think Tank Radius et le cabinet international de Conseil en Stratégie Corporate Value Associates, afin d’étudier les potentialités énergétiques du secteur sidérurgique.

Cette problématique a été dictée par la nécessité de rehausser les ambitions initialement projetées en matière d’énergies renouvelables. Dans cette dynamique, l’ensemble des décideurs publics et des experts des deux secteurs ont pris part à cet évènement pour se pencher sur les différentes pistes d’optimisation et de performance énergétique dans le secteur de la sidérurgie au Maroc, qui occupe une place de choix dans le paysage industriel national.

Ce diagnostic s’inscrit dans la continuité de l’étude menée en 2017 par le think tank autour des enjeux et perspectives du secteur de la sidérurgie au Maroc et dont les conclusions ont été présentées lors de ce séminaire stratégique.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here