Le Maroc, pays hôte de l’IRSEC-18 du 5 au 8 décembre 2018

0

La capitale du Maroc, Rabat va abriter du 5 au 8 décembre 2018 la 6ème édition de la Conférence internationale sur les énergies renouvelables et durables (IRSEC-18) en présence de 400 participants issus d’une trentaine de pays.

Si l’on se fie aux organisateurs de cette conférence placée sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, elle est initiée par l’Espace méditerranéen de technologie et d’innovation (MSTI) en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN). Cette rencontre va enregistrer la participation d’une quarantaine d’experts internationaux qui vont exposer les toutes dernières avancées dans les domaines des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

Les travaux de cette conférence porteront sur les énergies solaire et éolienne, les technologies vertes, l’efficacité énergétique, le stockage d’énergie et les réseaux intelligents. La conférence est devenue un espace d’échange incontournable entre les experts, les chercheurs, les industriels et les décideurs dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Elle est appuyée techniquement par deux organismes internationaux prestigieux, à savoir l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE) et International Solar Energy Society (ISES).

L’IRSEC-18 est organisée en partenariat avec l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), l’Université Mohammed V de Rabat, Ecole nationale d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS) et plusieurs autres organismes nationaux et internationaux.

Les chercheurs du monde entier, qui ont soumis au préalable leurs travaux de recherche et qui ont été vérifiés et validés par un comité scientifique international spécialisé, vont présenter leurs travaux de recherche devant des jurys, selon un communiqué de l’Université Mohammed V, l’un des partenaires de l’évènement. Organisée sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et du ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, l’IRSEC-18 offre l’occasion pour les universitaires marocains afin d’améliorer la qualité de leurs travaux de recherche et de dénicher des opportunités de collaboration pour monter et développer des projets de recherche à forte valeur ajoutée et surtout avec la présence massive des industriels nationaux et multinationaux. En parallèle, un grand espace d’exposition est réservé aux industriels nationaux et internationaux.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here